FR EN

SPECTACLES

22 nov
— 24 nov 2018

Summerless

Amir Reza Koohestani

Théâtre
International

Création

Coproduction

En regard du festival TNB

JEU 22 11 21h00
VEN 23 11 19h00
SAM 24 11 18h00

Hors les murs
Salle Guy Ropartz
14 Rue Guy Ropartz

Rennes

 

Durée 1h10

Spectacle en persan

Surtitré en français

 

Tarifs saison 18-19

Le TNB propose de vous faire découvrir, à travers une trilogie (Timeloss, Hearing et Summerless), l’un des metteurs en scène iraniens les plus reconnus, Amir Reza Koohestani.

Trois personnes. Un peintre, une surveillante, une jeune mère. Une cour d’école. Un tourniquet. Neuf mois. Trois saisons. Sans été. Le peintre et la surveillante ont autrefois vécu ensemble. Puis, ils se sont séparés...

Chaque jour, une heure avant la sortie de l’école, une mère d’élève vient s’installer sur le tourniquet dans la cour, à attendre que la cloche sonne. Le peintre et elle engagent une conversation qui se prolonge de jour en jour. Jusqu’à ce que la mère découvre un jour que le peintre est en train de faire son portrait sur le mur. 

 

L’État se retrouve face à un dilemme. La privatisation de l’éducation lui a permis de faire de grandes économies sur le budget de l’éducation, très appréciables en temps de crise économique et de sanctions, mais elle lui a, dans le même temps, fait perdre le contrôle sur les questions éducatives. Cette tension entre un idéal éducatif révolutionnaire et une approche libérale et clientéliste constitue une des idées centrales de Summerless.

 

À PROPOS DE...

 

Amir Reza Koohestani a seize ans quand il rencontre l’écrivain Amin Faghiri qui lui fait lire Céline et Dostoïevski. Il se découvre alors une passion pour l’écriture et publie ses premières nouvelles dans la presse de sa ville natale, Chiraz. Il rallie le Mehr Theatre Group. Sa première pièce, And the Day Never Came en 1999, ne décroche pas l’autorisation de représentation du ministère de la Guidance islamique. 

S’inscrivant en rupture avec le style naturaliste et déclamatoire qui prévaut en Iran, les suivantes seront remarquées pour leur style poétique qui explore, avec un symbolisme critique, la vie quotidienne de personnages pris dans la tourmente de leur environnement. Avec Dance On Glasses en 2001, il acquiert une notoriété internationale. Après un passage à Manchester, où il étudie le théâtre documentaire, Amir Reza Koohestani retrouve Téhéran, où ses créations l’imposent comme un acteur majeur du renouveau théâtral dans son pays comme en Europe. En 2016, Koohestani adapte le roman de Kamel Daoud, Meursault, contre-enquête, création présentée au Münchner Kammerspiele à Munich. 

 

L’artiste est parmi les rares Iraniens dont le travail s’affranchit de la censure et des frontières.

Hors les murs
Salle Guy Ropartz
14 Rue Guy Ropartz

Rennes

 

Durée 1h10

Spectacle en persan

Surtitré en français

 

Tarifs saison 18-19

"Il y est toujours question du quotidien, de petites histoires, en apparence, mais qui révèlent ce qui se passe en profondeur dans le pays."

– Brigitte Salino, Le Monde

 

"Dans le sublime Summerless, le metteur en scène prend pour cadre une cour de récréation pour livrer un portrait en transparence des filles en Iran."

– Eve Beauvallet, Libération

Texte et mise en scène
AMIR REZA KOOHESTANI
Scénographie
SHAHRYAR HATAMI
Création régie et vidéo
DAVOUD SADRI
ALI SHIRKHODAEI
Création lumières
XAVIER LAUWERS
Création sonore
ANKIDO DARASH
Costumes Shima
SHIMA MIRHAMIDI
Assistanat à la mise en scène
MOHAMMAD REZA HOSSEINZADEH
MOHAMMAD KHAKSARI
Atelier de construction décor
KOPSPEL (Anvers)
Traduction française et adaptation surtitrages
MASSOUMEH LAHIDJI
Opératrice surtitres
NEGAR NOBAKHT FOGHANI

 

Directeurs de production
MOHAMMAD REZA HOSSEINZADEH
PIERRE REIS
Administration compagnie et tournées
PIERRE REIS

Avec

MONA AHMADI
SAEID CHANGIZIAN
LEYLI RASHIDI
et à l’image
JULIETTE REZAI

 

Production : Mehr Theatre Group.
Coproduction : Kunstenfestivaldesarts ; Festival d’Avignon ; Festival delle Colline Torinesi ; Künstlerhaus Mousonturm Frankfurt am Main ; Théâtre National de Bretagne ; Münchner Kammerspiele ; La Filature – Scène nationale de Mulhouse ; Théâtre populaire romand – La Chaux-de-Fonds, Centre neuchâtelois des arts vivants.
Avec le soutien de l'Onda (Office national de diffusion artistique).