Le Magazine du TNB Image retour sur la une

FESTIVAL TNB X LES INROCKS

WILD MINDS

Publié le 15/11/2021

 

Critique de Patrick Sourd réalisée pour le supplément des Inrocks consacré au Festival TNB, à propos de Wild Minds de Marcus Lindeen, présenté du 17 au 27 novembre au TNB.

Quand le rêve éveillé devient obsessionnel, Marcus Lindeen, en maître de cérémonie thérapeutique, fait chavirer l’imaginaire dans une joyeuse folie douce.

« Marcus Lindeen nous entraîne dans un monde de rêves à vivre éveillé. »

Un cercle de parole comme il en existe tant pour partager et tenter d’exorciser des addictions en se serrant les coudes... Sauf que ceux·celles qui s’expriment souffrent du “trouble de la rêverie compulsive”. Des personnes capables de basculer plusieurs heures par jour dans leur imaginaire, pour changer de vie, de sexe et d’âge au gré d’une fantaisie incontrôlable de leur cerveau qui, au final, les empêche d’exister dans la vraie vie.

 

Avec ces confessions véridiques relayées par les voix de cinq performeur·euses, Marcus Lindeen nous entraîne dans un monde de rêves à vivre éveillé. Des récits puisés à l’issue de rencontres avec ces rêveur·euses impénitent·es et sur un forum nommé “Wild Minds Network” se définissant d’une phrase : “Là où les têtes folles viennent pour faire une pause...” D’où le titre de cette performance intitulée Wild Minds. Une thérapie de groupe qui donne le vertige.

 

— Patrick Sourd pour le supplément des Inrocks, octobre 2021

 

 

Le Magazine du TNB

 

Critique de Patrick Sourd réalisée pour le supplément des Inrocks consacré au Festival TNB, à propos de Wild Minds de Marcus Lindeen, présenté du 17 au 27 novembre au TNB.

FESTIVAL TNB X LES INROCKS

WILD MINDS

Publié le 15/11/2021

 

Critique de Patrick Sourd réalisée pour le supplément des Inrocks consacré au Festival TNB, à propos de Wild Minds de Marcus Lindeen, présenté du 17 au 27 novembre au TNB.

Quand le rêve éveillé devient obsessionnel, Marcus Lindeen, en maître de cérémonie thérapeutique, fait chavirer l’imaginaire dans une joyeuse folie douce.

« Marcus Lindeen nous entraîne dans un monde de rêves à vivre éveillé. »

Un cercle de parole comme il en existe tant pour partager et tenter d’exorciser des addictions en se serrant les coudes... Sauf que ceux·celles qui s’expriment souffrent du “trouble de la rêverie compulsive”. Des personnes capables de basculer plusieurs heures par jour dans leur imaginaire, pour changer de vie, de sexe et d’âge au gré d’une fantaisie incontrôlable de leur cerveau qui, au final, les empêche d’exister dans la vraie vie.

 

Avec ces confessions véridiques relayées par les voix de cinq performeur·euses, Marcus Lindeen nous entraîne dans un monde de rêves à vivre éveillé. Des récits puisés à l’issue de rencontres avec ces rêveur·euses impénitent·es et sur un forum nommé “Wild Minds Network” se définissant d’une phrase : “Là où les têtes folles viennent pour faire une pause...” D’où le titre de cette performance intitulée Wild Minds. Une thérapie de groupe qui donne le vertige.

 

— Patrick Sourd pour le supplément des Inrocks, octobre 2021

 

 

EN ÉCHO

Festival TNB

MARCUS LINDEEN

WILD MINDS

Marcus Lindeen discute un jour avec Anne, rêveuse compulsive. Elle lui raconte comment elle s’est aménagée, à l’insu de tous ses proches, une vie para...
Lire la suite