CINÉMA

03 sept
— 29 sept 2021

"NOT WANTED" DE IDA LUPINO

CYCLE IDA LUPINO

ÉTATS-UNIS

1949

1H31

VOSTF

DRAME

VEN 03 09 21h15
LUN 13 09 21h15
SAM 25 09 13h15
MER 29 09 13h15

ÉTATS-UNIS

1949

1H31

VOSTF

DRAME

Ce film vous est présenté dans le cadre d'un cycle consacré à Ida Lupino, en 6 films.

Pionnière du cinéma indépendant américain, l’auteure du Voyage de la peur joua d’abord la comédie chez Michael Curtiz, Raoul Walsh, Nicholas Ray, Robert Aldrich ou Fritz Lang, avant de s’imposer en tant que réalisatrice, scénariste et productrice dans un milieu dirigé exclusivement par des hommes. Entre 1949 et 1953, elle réalise des films à fleur de peau sur des sujets peu conventionnels : le viol, l’adultère, la maladie. Cette rétrospective permet de (re)découvrir une actrice de l’âge classique d’Hollywood (Le Vaisseau fantôme) mais aussi une grande cinéaste, indépendante, engagée et féministe dont l’œuvre majeure reste encore rare et méconnue.
 

SYNOPSIS


Pour son premier film, Not Wanted, qui fut un succès commercial, Ida Lupino a été propulsée dans la réalisation sans expérience en reprenant le tournage sous les yeux bienveillants d’Elmer Clifton malade. Elle se destinait surtout à être scénariste et productrice dans sa société de production indépendante juste née, portant le nom de sa mère Emerald Production. Même si c’est un film pour le contenu duquel elle avait négocié avec le Code de Production d’Hollywood et avait réécrit la version de tournage, elle ne revendique pas de mise en scène volontaire. Au sein d’un espace dilaté, le film retrace en flashback l’étrange errance urbaine d’une jeune femme de 19 ans, Sally Kelton, qui, telle Emma Bovary, s’est laissée prendre au jeu des apparences de la passion, et ayant fui famille, amant et amoureux, se retrouve face à son destin dans un hôpital d’accueil solidaire pour filles-mères, itinéraire traduisant la confiance de la rooseveltienne Ida Lupino envers les institutions sociales.

ÉTATS-UNIS

1949

1H31

VOSTF

DRAME

Réalisation

Ida Lupino

Avec

Sally Forrest, Keefe Brasselle, Leo Penn