CINÉMA

UNE FEMME DONT ON PARLE

DE KENJI MIZOGUCHI

Rétrospective

JAPON 

1954

1H23

VOSTF

Ce film vous est présenté dans le cadre de la rétrospective consacrée au cinéaste Kenji Mizoguchi

"Mizoguchi déploie tout l’éventail des passions : de la cruauté cérémonieuse des tyrans à la jubilation laconique des artistes, de la fidélité religieuse des mères au sacrifice sans bruit des jeunes filles, du cynisme joyeux des putains à la haine contagieuse des moines." 

— Jean-Claude Biette

 

SYNOPSIS 


Dans le quartier des plaisirs de Kyoto, Hatsuko dirige une maison de geishas. Étudiante à Tokyo, sa fille, Yukiko, revient chez sa mère après une tentative de suicide. D’allure et de tempérament moderne, elle rejette le métier de sa mère. Sans le savoir, les 2 femmes vont s’éprendre du même homme, obligeant Yukiko à devenir ce qu’elle haït par-dessus tout.