CINÉMA

FAMILY ROMANCE, LLC

DE WERNER HERZOG

ÉTATS-UNIS

2020

1H29

VOST

DRAME

→ Film présenté en séance spéciale au Festival de Cannes 2019

"la tempête intérieure du film n’est pas perceptible en surface. Le réel, la vérité et la fiction sont entremêlés. Il y a bel et bien un orage au cœur du film, mais en apparence, la mer est calme." — Werner Herzog

Werner Herzog réalise son premier long-métrage, Signes de vie, en 1968 pour lequel il obtient le Prix spécial de la mise en scène au Festival de Berlin. Depuis, il tournera plus de soixante-dix de films alternant entre fiction et documentaire. De Aguirre, la colère de dieu (1972) à Salt and Fire en passant par The White Diamond (2003), Nosferatu, fantôme de la nuit (1979) ou encore Into The Abyss (2011), Werner Herzog est reconnu internationalement pour son travail et est aujourd'hui une des références du cinéma allemand.
 

SYNOPSIS


Perdu dans la foule de Tokyo, un homme a rendez-vous avec Mahiro, sa fille de 12 ans qu’il n’a pas vue depuis des années. La rencontre est d’abord froide, mais ils promettent de se retrouver. Ce que Mahiro ne sait pas, c’est que son “père” est en réalité un acteur de la société Family Romance, engagé par sa mère.

"Avis du Monde : À NE PAS MANQUER

Avec Family Romance, LLC, Werner Herzog interroge la "location de proches au Japon.

Cette fiction aux faux airs de documentaire est inspirée d’un fait de société au Japon, où des gens font appel à des comédiens pour pallier l’absence d’un membre de la famille.


À presque 78 ans, Werner Herzog nous joue un tour et sort de sa petite caméra – qu’il porte sur l’épaule – un film d’anticipation qui n’en est pas un. Objet vertigineux à double fond, fiction aux faux airs de documentaire, Family Romance, LLC est inspiré d’un fait de société au Japon, où se développent des agences spécialisées dans la « location de proches ». Des gens font appel à des comédiens pour pallier l’absence d’un membre de la famille, d’une relation amoureuse, d’amis etc. Dans la culture japonaise, cette prestation répond au souci de sauver les apparences : telle personne solitaire peut afficher sa sociabilité, tel homme célibataire rassurer ses parents avec une fausse petite amie, etc."
 

— Clarisse Fabre, Le Monde

Réalisation

Werner Herzog

Avec

Ishii Yuichi, Mahiro Tanimoto