AU RYTHME DE GISÈLE VIENNE

26 02 — 02 03 2019

En formation

Metteure en scène, chorégraphe, marionnettiste, membre active du jury du concours d’entrée 2018 de l’École, Gisèle Vienne est artiste associée au TNB où elle a présenté Crowd en 2018 et présentera Der Teich (L'Étang) en 2020.

Accompagné d’une de ses fidèles danseuses, Anja Röttgerkamp, et de l’actrice Adèle Haenel présente au TNB à l’occasion de Zai Zai Zai Zai et avec qui elle prépare sa prochaine pièce, Gisèle Vienne fait découvrir aux élèves son propre processus de création, en images et directement en situation de travail. Si Gisèle Vienne mène une réflexion permanente sur la violence des sociétés civilisées, les profondeurs sombres des individus et les voies de leur expression voire de leur catharsis, elle insiste également sur la nécessité du plaisir de faire ensemble, a fortiori pour les sujets et objets de création les plus durs.

 

Tous les jours, Anja Röttgerkamp dirige un training permettant au corps de résister face à l’intensité du travail, exigence d’entretien en douceur qu’elle souhaite transmettre aux élèves. Puis à partir d’extraits d’une adaptation en scénario de l’ouvrage La Bête dans la jungle de Henry James, situant l’action dans une boîte de nuit entre disco et techno, les élèves expérimentent des rythmes de jeu au plateau inhabituels car propres à l’esthétique et à la dramaturgie forte de Gisèle Vienne : la distanciation pour un même comédien portant plusieurs paroles, le dynamisme et la vivacité dans l’immobilité, le tableau vivant et le mouvement arrêté, précipité ou décomposé.

 

« Mais où était son profond ravage, à lui ? […] La chose extraordinaire dont nous parlons fut la soudaine irruption dans sa conscience de la réponse à cette question. » - Henry James dans La Bête dans la jungle (1903)