TNB, LIEU DE CRÉATION

TNB, LIEU DE CRÉATION

Depuis plusieurs saisons, le TNB ouvre plus largement ses espaces et ses plateaux pour accueillir des artistes en résidence pour des créations dont certaines seront présentées au public dans les saisons futures.

Des résidences sont permises chaque saison avec une attention particulière portée aux artistes de la Région.

Selon l’engagement ou non du TNB en termes de coproduction, 3 types de soutiens en résidence peuvent être envisagés :

 

① accès aux plateaux et enveloppe de coproduction pour couvrir en totalité ou en partie les frais liés à la résidence (salaires des équipes, hébergement et défraiements, frais techniques…) 


② accès aux plateaux avec accompagnement technique (mise à disposition des espaces et soutien à l’endroit de l’accompagnement technique (personnel et matériel))


③ accès aux plateaux sans apport financier ni soutien technique (mise à disposition des espaces du TNB lorsque ceux-ci ne sont pas occupés)

 

Actuellement, les portes du TNB sont fermées au public, mais le lieu continue à vivre, à créer, à partager et à transmettre. Le TNB, centre dramatique national, poursuit son accompagnement et accueille les artistes pour des temps de résidence. Depuis mi-octobre, les équipes se succèdent sur les différents plateaux du TNB :

 

→ Gisèle Vienne, L'Étang

→ Albin de la Simone, Films fantômes

→ Arthur Nauzyciel, Mes frères

→ Simon Gauchet, L'Expérience de l'arbre (reprise)

→ Lena Paugam, Andromaque

→ Vanille Fiaux, Le Point Cardinale

→ Mélanie Leray, Blasted

→ Yannick Haenel, Yann Robin et Arthur Nauzyciel, Le Papillon noir

→ Caroline Guiela Nguyen, Fraternité, conte fantastique

→ Johanna Faye et Saïdo Lehlouh, Earthbound

→ Massimo Dean, Les Invisibles

→ Latifa Laâbissi

→ Pauline Peyrade et Das Plateau, Poings