CINÉMA

Robert Bresson

6 films + 1 conférence

Rétrospective

Cinéma du TNB

Cette rétrospective vous est proposée en partenariat avec la Cinémathèque française.

 

Grand inventeur de formes du cinéma moderne, Robert Bresson continue de fasciner par son intégrité et sa haute conception de ce qu’il appelle "le cinématographe".

 

→ 1 CONFÉRENCE

 

Introduction et présentation de l'œuvre de Robert Bresson

par Émilie Cauquy, chargée de la valorisation des collections de la Cinémathèque française

+ Projection des films Mouchette et Une femme douce

VEN 14 12 à partir de 19h

 

 

→ 6 FILMS

Au hasard Balthazar, 1h36 (1966)
JEU 13 12 14h00
VEN 21 12 21h00

 

Mouchette, 1h21 (1967)
VEN 14 12 19h00
JEU 21 12 21h00
 

Une femme douce, 1h30 (1969)
VEN 14 12 21h00
SAM 22 12 21h00

 

Un condamné à mort s'est échappé, 1h41 (1956)

SAM 15 12 14h00
MER 19 12 21h00


Les dames du bois de Boulogne, 1h26 (1945)
LUN 17 12 21h00
JEU 20 12 14h00

 

Journal d'un curé de campagne, 1h55 (1951)
MAR 18 12 14h00
DIM 23 12 21h00
 

 

Influencé par la peinture, dont il a initialement voulu suivre la voie, Robert Bresson, avec 13 long-métrages en 40 ans de carrière, a révolutionné le cinéma. Que ses films soient adaptés d'œuvres littéraires ou non, Robert Bresson offre un cinéma moderne. Un art qui fragmente le monde pour mieux le réassembler à l'écran. Bresson livre un examen attentif, méticuleux du réel. Cela passe notamment par les acteurs. Ces acteurs qu'il a rapidemment choisi non professionnels. Ce qui lui a permis d'appuyer son style épuré, de révéler sa poésie, son rapport au son, à l'image, son inventivité radicale, inépuisable. Un langage propre à Bresson qu'il exprime dans son ouvrage Notes sur le cinématographe. Cette pensée du  réalisateur, le Cinéma du TNB vous propose de la (re)découvrir à travers une rétrospective de 6 de ses films.

 

Pour tout connaître en temps voulu, n'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter cinéma !

Cinéma du TNB