Théâtre National de Bretagne
Direction Arthur Nauzyciel

SPECTACLES

10 jan
— 14 jan 2023

LA SEPTIÈME

TRISTAN GARCIA / MARIE-CHRISTINE SOMA

Achetez vos places

Hors les murs

Salle Gabily

Durée 2h10

 

COVOITURAGE
Théâtre
MAR 10 01 20h00
MER 11 01 20h00
JEU 12 01 19h30
VEN 13 01 20h00
SAM 14 01 18h00

Hors les murs

Salle Gabily

Durée 2h10

 

COVOITURAGE

Un garçon âgé de 7 ans se met à saigner. Ce sang dit de lui qu’il est immortel. 7 fois de suite il va naître puis mourir. L’homme ordinaire devient extraordinaire.

La Septième est une histoire d’immortalité et de recommencement : à 7 ans, un enfant dont nous ne connaîtrons jamais le nom se met à saigner. Cette forme de stigmate le désigne comme immortel. À chaque nouvelle naissance, cet homme, incarné par Pierre-François Garel, garde en mémoire tous les événements de ses vies précédentes et tente de trouver ou de donner un sens à ce miracle, à ce scandale. Marie-Christine Soma s’empare de la septième et dernière partie du roman 7 de Tristan Garcia. Ce texte oscille entre sciencefiction, retour sur soi, philosophie et métaphysique.

BIOGRAPHIE | Marie-Christine Soma est une créatrice lumière de premier plan. Elle a notamment collaboré avec Catherine Diverrès et Thomas Ostermeier. Pour Arthur Nauzyciel elle a créé en 1999 les lumières du Malade imaginaire ou le silence de Molière, présenté cette saison au TNB. En 2010, elle signe sa première mise en scène en solo en adaptant Les Vagues de Virginia Woolf. La Septième est sa troisième création. Tristan Garcia est écrivain et philosophe. Il est notamment l'auteur de La Meilleure part des hommes (2008) et 7 qui a reçu le Prix du Livre Inter en 2016.

Hors les murs

Salle Gabily

Durée 2h10

 

COVOITURAGE

• RENCONTRE AVEC L'ÉQUIPE ARTISTIQUE

JEU 12 01

Dialogue à l'issue de la représentation

 

ENTRETIEN AVEC MARIE-CHRISTINE SOMA
à propos de son spectacle La Septième, par la MC93

« Il [Pierre-François Garel] capte, avec rien d’autre que sa présence solaire autant que ténébreuse, l’attention de bout en bout, sans jamais la relâcher. Humain, sensible, presque banal, il est l’essence même de cette œuvre qui ne demande qu’à éclore, à se frotter au public .» – Transfuge, Olivier Frégaville-Gratin d’Amore

Texte d’après 7 de
TRISTAN GARCIA
Adaptation, mise en scène et lumière
MARIE-CHRISTINE SOMA
Scénographie
MATHIEU LORRY-DUPUY
Costumes
SABINE SIEGWALT
Musique et son
SYLVAIN JACQUES
Vidéo
PIERRE MARTIN
Images
MARIE DEMAISON
ALEXIS KAVYRCHINE
Assistanat à la mise en scène
SOPHIE LACOMBE
Assistanat à la lumière
PAULINE GUYONNET
Prise de son
TÉRENCE MEUNIER
Éclairage
MICKAËL BONNET
assisté par
THOMAS CAZOTTES


Avec
PIERRE-FRANÇOIS GAREL
À l’image
VLADISLAV GALARD
PIERRE-FRANÇOIS GAREL
MÉLODIE RICHARD
GAËL RAËS


Production : MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis.
Coproduction : Théâtre National de Strasbourg. Avec le soutien de la DRAC Île-de-France – ministère de la Culture.