CINÉMA

09 sept
— 28 sept 2020

DE SARAH GAVRON

ROCKS

GRANDE-BRETAGNE

2020

1H33

VOSTF

DRAME

MER 09 09 17h30
MER 09 09 19h30
JEU 10 09 15h30
JEU 10 09 19h30
VEN 11 09 21h00
SAM 12 09 17h30
SAM 12 09 19h30
DIM 13 09 14h00
DIM 13 09 19h30
LUN 14 09 15h30
LUN 14 09 19h30
MAR 15 09 14h00
MAR 15 09 21h00
MER 16 09 13h30
MER 16 09 19h15
JEU 17 09 19h15
VEN 18 09 17h00
SAM 19 09 13h30
SAM 19 09 19h15
DIM 20 09 14h30
DIM 20 09 19h15
LUN 21 09 18h30
MAR 22 09 19h15
MER 23 09 16h00
JEU 24 09 14h00
VEN 25 09 13h30
SAM 26 09 17h30
DIM 27 09 14h30
LUN 28 09 17h30
24 dates

GRANDE-BRETAGNE

2020

1H33

VOSTF

DRAME

Sarah Gavron réalise en 2007 son premier long-métrage, Rendez-vous à Brick Lane. Le film a été nommé aux BAFTA et a reçu le Prix du Public Festival du Film Britannique de Dinard. En 2015 sort son 2e film, Les Suffragettes, avec Carey Mulligan, Helena Bonham Carter et Meryl Streep. Rocks est son 3e long-métrage.

« Quand je vais voir des films, la plupart du temps ils mettent en scène des hommes, ou s’adressent à eux. C’était très agréable d’être entourée de femmes sur le plateau. J’aimerais écrire et peut-être réaliser, et voir toutes ces femmes faire ces métiers autour de moi était très stimulant. J’ai senti pour la première fois que faire du cinéma, c’était à ma portée. »


— Bukky Bakray, comédienne
 

SYNOPSIS


Rocks, 15 ans, vit à Londres avec sa mère et son petit frère. Quand du jour au lendemain leur mère disparait, une nouvelle vie s’organise avec l’aide de ses meilleures amies. Rocks va devoir tout mettre en œuvre pour échapper aux services sociaux.
 

CRITIQUE DE LÉO


"Dans ce film, 3e long-métrage de la réalisatrice Sarah Gavron, Rocks une jeune adolescente londonienne, qui, avec son frère va se retrouver en autonomie chez elle du jour au lendemain. Le film retrace son parcours; ses obstacles, mais aussi les aides qui vont lui parvenir.
Dans un contexte mélangeant le noir et le blanc, la difficulté et le réconfort, le film dénonce plusieurs problèmes de société comme le racisme, les différences sociales, la pauvreté et la difficulté à survivre dans une grande ville lorsque l'on est mineure.
Concernant la trame narrative, j'ai apprécié l'enchaînement entre des scènes émouvantes, joyeuses et des scènes de tensions. Renforcée par le cadrage, qui tourne entre caméra fixe et caméra à l'épaule et alterne aussi entre plans larges et resserrés.
Enfin, le jeu des comédiennes et du jeune acteur m'a beaucoup touché, j'ai été impressionné par leur capacité à transmettre les émotions de leurs rôles. De plus, le scénario a été écrit avec l'aide des comédiennes et de tout leur lycée, ce qui apporte une vision intérieure de l'adolescence."

GRANDE-BRETAGNE

2020

1H33

VOSTF

DRAME

Télérama ★★★★☆
Un réalisme âpre et lumineux, pas si loin de Ken Loach.

Le Nouvel Observateur 
★★★☆☆
Curieusement, ce n’est pas déprimant : la vitalité, l’humour et le dynamisme des personnages illuminent le film. Sarah Gavron est une cinéaste dans la lignée de Ken Loach. C’est gai, c’est triste, c’est la vie même.

Premiere 
★★★☆
Le talent de Gavron est justement de ne jamais succomber à la noirceur facile. Bien qu’inscrite dans une réalité sociale rude, elle entraîne toujours son récit vers la lumière.
 

Réalisation

Sarah Gavron

Avec

Bukky Bakray, Kosar Ali, D'angelou Osei Kissiedu