Théâtre National de Bretagne
Direction Arthur Nauzyciel

RÉTROSPECTIVE LOUIS MALLE

RÉTROSPECTIVE LOUIS MALLE

EN 6 FILMS

Rétrospective

Le Cinéma du TNB débute une rétrospective autour du cinéaste Louis Malle, en présentant ce mois-ci, 6 films du réalisateur.

 

 

Louis Malle (1932-1995) naît 2 ans après Godard, quelques mois après Truffaut, mais il prend tout le monde de vitesse : à 23 ans, en 1956, il reçoit une Palme d’Or pour Le Monde du silence (partagée avec le Commandant Cousteau), à 26 ans, le Prix Louis-Delluc pour Ascenseur pour l'échafaud, où la trompette de Miles Davis, rencontré grâce à Boris Vian, sert d’écrin à la beauté de Jeanne Moreau arpentant les Champs-Élysées. La trentaine de films – fictions et documentaires – qu’il tourne en 40 ans témoignent d’une curiosité jamais rassasiée, de scénarios et d’une mise en scène d’une grande subtilité, rendant cette oeuvre parmi les plus fascinantes et originales de l’histoire du cinema français.

 

 

 

L'avis de ARNO, ambassadeur au Cinéma du TNB : 

Louis Malle revient au cinéma par cette grande rétrospective. Comme toujours, ce grand monsieur du cinéma français nous offre une belle proposition de cinéma. On y assiste à la mise en lumière de la psychologie de son personnage. Toujours subtilement. Si vous cherchez une petite douceur pour égayer votre journée, passer votre chemin. Mais si vous êtes prêt à vivre une expérience de cinéma touchante, vous êtes au bon endroit.

Avec Le Feu follet, vous suivez un homme malheureux joué par Maurice Ronet, suivi sur une journée par la caméra de Louis Malle. Une journée ponctuée de retrouvailles après une longue absence qui marque encore plus si isolement vis à vis du reste du monde.