Arts plastiques

Festival TNB

JEU 09 11 18h30

TNB Le Cube

Entrée libre
pendant tout le Festival
 

Hayoun Kwon

 Exploration de la DMZ : no man’s land démilitarisé.

En regard des représentations de L’Empire des lumières, et comme en écho à cette saison appelée «nous sommes séparés», le travail d’Hayoun Kwon oscille entre deux pôles : la mémoire collective et individuelle, la frontière comme limite, zone d’exclusion, lieu interdit. Hayoun Kwon s’interroge sur ce qui est transmis du passé, ce qui fait trace, tombe dans l’ignorance, ce qui est reconstitué du souvenir. Ces questions l’amènent à analyser les mécanismes de la fiction, de la mise en scène, de l’artifice, de la relation regardeur-regardé. Ses vidéos, où le son fonctionne souvent comme la marque d’une présence dans l’absence, photographies, maquettes, installations employant la réalité virtuelle, pointent la confusion calculée ou involontaire entre fait et rêve, témoignage fidèle et interprétation fantasmée.


Née en 1981 à Séoul, Hayoun Kwon vit entre la France et la Corée du Sud. Son travail a notamment été montré dans le cadre des festivals Cinéma du Réel au Centre Pompidou (Paris) en 2014 et Doc Fortnight au MoMA (New York) en février 2017. Lauréate du Prix Découverte des Amis du Palais de Tokyo en 2015, Hayoun Kwon a également reçu le premier prix du 62e International Short Film Festival (Oberhausen, Allemagne, 2016), le Arte Creative Newcomer Award lors de l’European Media Art Festival (Osnabrück, Allemagne, 2014) et le Prix Jeune Création en 2012. Diplômée du Fresnoy en 2011, elle est aujourd’hui représentée par la Galerie Sator, à Paris.

 

Hayoun Kwon’s work oscillates between two extremes: collective and individual memory, and the border as a limit, exclusion zone and forbidden place. Her videos, photographs and installations point to the calculated or unintentional confusion between fact and dream, faithful testimony and fantasised interpretation.

 

489 Years
Premier projet de l’artiste qui utilise la technologie immersive à 360° du casque de réalité virtuelle. Le « film » raconte l’histoire de Kim, un militaire ayant effectué son service dans la « zone ». Ici les images semblent en relief, au point de donner l’illusion de se substituer parfaitement à la réalité qu’elles décrivent.

 

Pan mun jom
Hayoun Kwon y questionne la dimension fictionnelle de la DMZ — la Zone Coréenne Démilitarisée — en réduisant des soldats se faisant face de chaque côté de la frontière à des taches de couleurs… Qui est qui ? Qui est où ? Où sommes-nous ? L’abstraction obtenue grâce à l’imagerie scientifique (re)met sur un pied d’égalité les soldats ennemis et annule la notion même de frontière.

 

489 Years
Conception
HAYOUN KWON
2016, 11min, HD Color, Stéréo

Pan mun jom 
Conception
HAYOUN KWON
2013, 4min, HD Color, Muet

TNB Le Cube

Entrée libre
pendant tout le Festival