CINÉMA

15 & 19 DÉC 2018

Un condamné à mort s'est échappé

De Robert Bresson

Samedi 15 décembre

14:00 salle piccoli

Mercredi 19 décembre

21:00 salle piccoli

FRANCE

1956

1H41

NOIR ET BANC

DRAME

PRIX DE LA MISE EN SCÈNE - FESTIVAL DE CANNES 1957

Rétrospective Robert Bresson

Hommage à Robert Bresson, grand inventeur de formes du cinéma moderne. Qui continue de fasciner par son intérgrité et sa haute conception de ce qu'il appelle le cinématographe.

Capturé pour sabotage, le lieutenant Fontaine est conduit par la Gestapo à la prison de Montluc à Lyon. Il est condamné à l’exécution. Décidé à s’évader par tous les moyens, il s’arme d’une petite cuillère et d’une corde de fortune fabriquée par ses soins. Mais sa quête est bientôt compliquée par l’arrivée de Jost, un nouveau compagnon de cellule dont il a tôt fait de se méfier.

 

« Pour moi, Un condamné à mort s’est échappé est le film français le plus décisif de ces dix dernières années. Le film qui, en son principe, constituait d’abord une expérience extrêmement périlleuse est devenu une œuvre émouvante et neuve grâce au génie obstiné de Robert Bresson, qui a su accéder à une vérité inédite par un nouveau réalisme. Le suspense est créé noblement, naturellement, non sur la dilatation de la durée mais au contraire sur son évaporation. Grâce à la brièveté des plans et la rapidité des scènes, on n’a jamais le sentiment d’un choix de moment privilégié ; nous vivons réellement avec Fontaine dans sa prison, non pas 90 minutes mais pendant deux mois, et – qui l’eût cru ? – c’est passionnant ! »

François Truffaut, Arts, 14 novembre 1956

 

Réalisation

Robert Bresson

Avec

François Leterrier, Charles le Clainche, Maurice Beerblock