CINÉMA

TRIO

DE ANA DUMITRESCU

ROUMANIE / FRANCE

2019

1H22

VOSTF

DOCUMENTAIRE

 

Ana Dumitrescu, anciennement photo-journaliste, nous revient avec son quatrième long métrage, entre ficiton et documentaire, à la suite de Licu, une histoire romaine, récompensé au Festival DOK Leipzig en 2017.

"C’est un voyage poétique à travers la Roumanie contemporaine, une réflexion politique 30 ans après la chute du communisme, une réflexion sur être rom aujourd’hui en Europe, un film sur la violence sociale, mais aussi un film sur le bonheur, l’amour et l’acceptation de l’autre dans son altérité. Trio est une ode à la musique. Le violon de Gheorghe rythme chaque séquence passant des accords les plus dramatiques aux notes les plus joyeuses. Mais avant tout Trio est un film qui est là pour nous emmener dans un voyage à la fois esthétique et brut."

SYNOPSIS


Trio est un film à la frontière du documentaire et de la fiction. C’est l’histoire d’un amour à 3 celui d’un homme, Gheorghe, de sa femme et d’un violon. La réalisatrice Ana Dumitrescu grande amatrice du violon de Gheorghe, est allé parcourir la vie de cet homme, de sa culture tzigane et de son quotidien. Elle n’a pas cherché le folklore, préférant peindre les habitudes de ce couple au milieu de notes de violon. C’est un portrait de ces 3 personnages, avec des moments d’une poésie simple, l’amour d’un couple et la force artistique de ce joueur de violon. Derrière ce bonheur, il y a la Roumanie d’aujourd’hui, sa réalité sociale dure et intense qui nous est rendue supportable par cette élégance simple de Gheorghe, sa femme et la musique. Trio est un voyage, on traverse des paysages, des hommes, des vies, un pays en mal d’identité et d’une musique douce et dansante.

Le Monde ★★★☆☆
Tel est le ménage à trois que suggère le titre. Il est un des plus tendres (et drôles) qui soient. C’est ce que ce beau long­ métrage à la langueur magique nous enseigne.

Le Nouvel Observateur ★★★☆☆
Une réflexion sociale, sociologique, poétique et mélancolique.

Réalisation

Ana Dumitrescu

Avec

Gheorghe Costache, Sorina Costache