CINÉMA

02 oct
— 04 oct 2021

"THE BIGAMIST" DE IDA LUPINO

CYCLE IDA LUPINO

Achetez vos places

Samedi 02 octobre

13:15 salle piccoli

Lundi 04 octobre

21:15 salle piccoli

ÉTATS-UNIS

1953

1H23

VOSTF

DRAME, POLICIER

Ce film vous est présenté dans le cadre d'un cycle consacré à Ida Lupino, en 6 films.

→ La séance du LUN 04 OCT à 21h15 sera suivie d'une rencontre avec Yola Le Caïnec, enseignante à Rennes au lycée Chateaubriand et chercheuse associée au laboratoire Études cinématographiques de l'Université Rennes 2. 

Pionnière du cinéma indépendant américain, l’auteure du Voyage de la peur joua d’abord la comédie chez Michael Curtiz, Raoul Walsh, Nicholas Ray, Robert Aldrich ou Fritz Lang, avant de s’imposer en tant que réalisatrice, scénariste et productrice dans un milieu dirigé exclusivement par des hommes. Entre 1949 et 1953, elle réalise des films à fleur de peau sur des sujets peu conventionnels : le viol, l’adultère, la maladie. Cette rétrospective permet de (re)découvrir une actrice de l’âge classique d’Hollywood (Le Vaisseau fantôme) mais aussi une grande cinéaste, indépendante, engagée et féministe dont l’œuvre majeure reste encore rare et méconnue.

SYNOPSIS


Harry Graham vit une double vie entre 2 femmes et 2 villes, San Francisco et Los Angeles, jusqu’à l’enquête de mœurs ordonnée pour une adoption d’enfants avec sa première femme Eve, laquelle, ambitieuse, a négligé mari et foyer. La deuxième femme, qu’il a séduite, est incarnée par Ida Lupino. C’est à la demande, hautement signifiante, de Joan Fontaine (épouse depuis 1952 de l’ex-mari d’Ida Lupino et co-fondateur de la société familiale The Filmakers, Collier Young), qui joue Eve, que la réalisatrice accepte exceptionnellement la deuxième casquette d’actrice, devenant la première actrice-réalisatrice à Hollywood. « Quand je jouais, c’était encore à moi de dire : ‘Cut, on la tire !’ ». Entre mélodrame familial et film noir, The Bigamist sera un échec commercial pour la société The Filmakers qui a décidé de le sortir elle-même contre l’avis d’Ida Lupino. Il annonce pourtant toute une génération de films pour la télévision vers laquelle la réalisatrice se tourne ensuite.

Réalisation

Ida Lupino

Avec

Joan Fontaine, Ida Lupino, Edmund Gwenn