Théâtre National de Bretagne
Direction Arthur Nauzyciel

SOLO

CINÉMA

SOLO

DE JEAN-PIERRE MOCKY

Rétrospective

1969

FRANCE / BELGIQUE

1h29

POLICIER

VF

Ce film vous est présenté dans le cadre d'une rétrospective consacrée à Jean-Pierre Mocky, en 5 films.

Un an après les événements de Mai 68, un attentat est perpétré au cours d’une partie fine entre notables. L’enquête désigne rapidement Virgile Cabrale, un étudiant membre d’une faction d’extrême gauche, parmi les terroristes. Son frère aîné, qui arrondit ses fins de mois en se livrant à du trafic, est alerté. En apprenant que son frère est recherché, il s’empresse d’aller le rejoindre et se retrouve malgré lui impliqué dans les péripéties de la ligue anarchiste.

 

« Au cœur de l’œuvre de Jean-Pierre Mocky, un personnage vient hanter 4 de ses films. Vincent Cabral, Stef Tassel, Michel Rayan et Ralph Enger ne forment qu’un. Solo marque un tournant dans sa carrière, inaugure un cycle inspiré du cinéma noir hollywoodien, mouliné à la sauce Mocky, suivi de L’Albatros (1971), du Piège à cons (1978) avant La Machine à découdre (1986). Ces 4 œuvres sont associées par leur démarche au regard de Mocky sur la société de l’époque : l’après mai 68 et ses dérives terroristes, les magouilles électorales, la corruption politique, l’indifférence et l’hypocrisie. »
– Éric Le Roy
 

Réalisation 

Jean-Pierre Mocky

 

Avec 

Jean-Pierre Mocky, Anne Deleuze, Denis Le Guillou