CINÉMA

LA LLORONA

DE JAYRO BUSTAMANTE

GUATEMALA / FRANCE

2020

1H36

VOSTF

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs et spectactrices

Après Ixcanul et Tremblements, le réalisateur Jayro Bustamante boucle une trilogie avec son nouveau film La LLorona : "J’ai voulu dénoncer les 3 mots les plus discriminants qui soient, au Guatemala. Le premier mot, c’est "Indiens". Au Guatemala, il désigne les indigènes maya, dont parle Ixcanul. le second mot c’est "Homosexuels", le sujet de Tremblements. Le troisième mot c’est celui "Communiste". C’est ainsi qu’on vous désigne au Guatemala, si vous défendez les droits de l’homme. C’est notamment de cela dont parle La Llorona".

— Jayro Bustamente
 

SYNOPSIS


La Llorona pleure ceux qui sont morts durant le génocide des indiens mayas. Le général responsable du massacre est acquitté. Il reste hanté par la Llorona. Serait-ce Alma, la nouvelle domestique ? Est-elle venue punir celui que la justice n'a pas condamné ?

 

Réalisation


Jayro Bustamante


Avec


María Mercedes Coroy, Sabrina de La Hoz, Julio Diaz