FR EN

AVEC VOUS

09 nov
— 10 déc 2020

DÉCOUVREZ L'EXPOSITION "CARNETS DE TOURNÉE"

D'ALBIN DE LA SIMONE

Exhibition

Festival TNB

LUN 09 11 6h00

En gare de Rennes du 9 novembre au 10 décembre 2020 et sur le site du TNB du 13 au 30 novembre 2020. Exposition présentée par le TNB et SNCF Gares & Connexions 

Cette exposition a été initialement conçue pour la gare de Rennes en partenariat avec SNCF Gares & Connexions, en écho à la création Films fantômes d’Albin de la Simone, une performance alliant concert et exposition qui devait être présentée du 11 au 21 novembre dans le cadre du Festival TNB.

Auteur, compositeur et interprète, Albin de la Simone évolue depuis le milieu des années 1990 en tant que musicien, arrangeur ou producteur pour notamment Alain Souchon, Vanessa Paradis, Keren Ann, Miossec, Arthur H, Mathieu Boogaerts. Il a dernièrement réalisé les albums de Pierre Lapointe, Pomme et Carla Bruni. Depuis 2003 jusqu’à L’un de nous paru en 2017, Albin de la Simone s’est frayé un chemin à part dans le paysage fourni de la chanson française à travers 5 albums. Son style élégant et subtil cisèle des textes poétiques au charme malicieux. Albin de la Simone a été nommé aux Victoires de la musique 2014 et 2017 dans la catégorie Album chanson de l’année. Parallèlement, il multiplie les collaborations avec des écrivains, dessinateurs et auteurs d’horizons variés. Artiste associé au TNB, il revisite ainsi en 2018 Le Carnaval des animaux d’après Camille Saint-Saëns avec la plasticienne Valérie Mréjen.

Dans cette exposition, il dévoile, à travers ses carnets de voyages, une sélection de dessins qui retracent sa vie de tournée, vue des coulisses, de la scène… ou des trains !

L’exposition est également visible en gare de Rennes : en signe de soutien et de solidarité aux artistes et aux institutions culturelles partenaires qui traversent un contexte sanitaire inédit, SNCF Gares & Connexions maintient les expositions accueillies en gares. Plus que jamais lieux à part entière de vie et de culture – alors que celles-ci demeurent aujourd’hui suspendues –, les gares prennent le relais de la création auprès du grand public.