Contenu des études

Directement en prise avec les réalités du milieu professionnel, la formation repose sur une pratique intensive du théâtre au travers d’ateliers dispensés par des artistes en activité, le plus souvent artistes associés au TNB. 

Stages, masterclasses et rencontres sont pensés en écho à la programmation du TNB et croisent toutes les disciplines : théâtre, musique, danse, performance, arts plastiques, cinéma. Des cours théoriques sont assurés par les enseignants du département Arts du spectacle de l’Université Rennes 2, et par des intervenants choisis par l’École. À ce titre, les élèves sont également inscrits en Licence Arts du spectacle - parcours « métier de l’acteur ».

 

3 axes forts du projet pédagogique caractérisent chaque année d’étude :  

1re année : l’apprentissage des fondamentaux de l’acteur et la découverte de processus de création

2e année : la création et l’interprétation d’un répertoire joué en public

3e année : des échanges internationaux, individuels et collectifs, lors d’ateliers ou de séjours d’études à l’étranger.

 

Tout au long de leur cursus, les élèves sont associés à la vie du théâtre : accès aux spectacles de la saison artistique et au cinéma, rencontre avec les équipes artistiques, participation aux actions culturelles, stages au sein des services du TNB.

 

L’École participe régulièrement à des rencontres et manifestations organisées en partenariat avec des acteurs culturels du territoire local et régional.

Une formation diplômante

L’École du TNB est reconnue École d’Enseignement Supérieur par le Ministère de la Culture depuis 2002.

À ce titre, elle est habilitée à délivrer le Diplôme National Supérieur Professionnel de Comédien (DNSPC – diplôme de niveau II) à l’issue du cursus. Le DNSPC atteste l’acquisition d’une qualification professionnelle pour l’exercice du métier de comédien telle que précisée par les référentiels annexés à l’arrêté du 1er février 2008. 

 

À l’issue des 3 années, les élèves peuvent également obtenir la Licence Arts du spectacle - parcours « métier de l’acteur », délivrée par l’Université Rennes 2.

 

L’obtention de crédits ECTS

Les différents domaines d’enseignement permettent l’obtention de crédits européens appelés ECTS (European Credits Transfer System). 

 

180 crédits sont requis pour l’obtention du diplôme (60 crédits par année d’étude), répartis entre :

→ la formation pratique (ateliers et cours dispensés à l’École) : 126 ECTS
→ la formation théorique (cours universitaires) : 40 ECTS
→ la formation en langue étrangère (cours d’anglais) : 14 ECTS

 

Le règlement des études précise les modalités de l’évaluation des enseignements et la répartition des ECTS.

Frais de scolarité

Grâce aux financements de ses partenaires publics et privés, les études à l’École du TNB sont gratuites. Les élèves disposent du statut étudiant et sont affilié·e·s au régime de sécurité sociale gratuitement.

 

Seuls les frais de Contribution Vie Etudiante et Campus (CVEC) sont à la charge des étudiants non boursiers chaque année (90€ en 2018-2019).

Bourses

En tant qu’étudiants de l’enseignement supérieur, les élèves peuvent bénéficier de différents types d’aides pour financer leurs études :

 

→ bourse et logement du CROUS

sur critères sociaux, par l’intermédiaire du Dossier Social Étudiant

 

→ le Fonds National d’Aide d’Urgence Annuelle Culture (FNAUAC)

pour les étudiants rencontrant des difficultés pérennes et avérées mais ne pouvant pas bénéficier des bourses du CROUS (les deux ne sont pas cumulables), selon certains critères et dans des situations reconnues particulières et critiques

 

→ depuis 2019, la Fondation d’entreprise Hermès accompagne certain·e·s élèves d’écoles supérieures de danse et de théâtre, tout au long de leur scolarité, à travers des bourses d’études attribuées dans le cadre de son programme Artistes dans la cité (se rapprocher de la direction des études de l’École).

 

→ dans certaines situations, l’École peut également accorder des aides ponctuelles aux étudiant·e·s devant faire face à des difficultés financières. Les demandes sont examinées par une commission interne à l’École.