LECTURES MUSICALES AU FESTIVAL JARDINS D'HIVER

LECTURES MUSICALES AU FESTIVAL JARDINS D'HIVER

07 02 — 09 02 2020

Rendez-vous

En partenariat avec le Pont Supérieur et les Champs Libres

En 2018, à l’invitation des Champs Libres, avait lieu la première édition du projet « Ose le son ! » dans le cadre du festival littéraire Jardins d’Hiver. Ce projet réunissait les élèves comédien·ne·s de l’École du TNB et les élèves musicien·ne·s du Pont Supérieur pour des créations communes en petits groupes, associant texte et musique.

Le succès, à la fois public, pédagogique et artistique, de cette première édition a encouragé les parties prenantes à renouveler ce partenariat pour le festival Jardins d’Hiver 2020. Depuis octobre 2019, les élèves de la promotion 10 de l’École et de 2e année du Pont Supérieur se rencontrent donc tous les mois pour créer ensemble 11 nouvelles formes singulières, éclectiques, pensées spécialement pour les lieux où elles seront présentées. Duos, trios ou quatuors composés pour l’occasion convoquent les écrivains de leur choix, de Nâzim Hikmet à Jacques Prévert en passant par Annie Ernaux ou encore Alain Damasio, et font résonner leurs œuvres par la voix et la musique.

Tout ce processus de création autonome est accompagné par Céleste Germe, metteure en scène, et Maëlys Ricordeau, comédienne, toutes 2 membres du collectif Das Plateau qui développe et propose des protocoles précis de travail croisé entre texte et musique. Le collectif lui-même jouera le jeu du festival en proposant au public une « sieste musicale » créée pour l’occasion, Tu n’as rien vu à Hiroshima (Maëlys Ricordeau, Céleste Germe et Jacob Stambach).