Jeanne Moreau

CINÉMA

Jeanne Moreau

En 7 films

 

 

En lien avec Splendid's d'Arthur Nauzyciel

AU PROGRAMME

MER 10 10
21h00 Une histoire immortelle, Orson Welles (1978)

 

JEU 11 10
14h00 Le procès, Orson Welles (1962)

 

VEN 12 10
14h00 Les amants, Louis Malle (1958)

 

SAM 13 10
14h00 Eva, Joseph Losey (1962)

 

DIM 14 10
14h00 Querelle, R.W. Fassbinder (1982)

 

LUN 15 10
21h00 Gebo et l'ombre, Manoel de Oliveira (2012)

 

MAR 16 10
14h00 La truite, Joseph Losey (1982)

 

 

Pour ce 1er portrait, nous vous proposons un hommage. Celui de Jeanne Moreau, disparue le 31 juillet 2017. « La plus grande actrice du monde » comme la désignait Orson Welles, celle qui aura marqué de son empreinte le paysage cinématographique français et international par ses engagements artistiques forts. Cette grande interprète de l’amour, du désir et de la passion, est en ce début de saison culturelle centrale. Elle fait en effet le pont entre Arthur Nauzyciel, Jean Genet et Rainer Werner Fassbinder. De Querelle de Brest à Splendid’s, il y a certes un auteur, Jean Genet, mais il y a aussi une présence, une voix, une femme iconique : Jeanne Moreau. 

 

Avec plus de 130 films, Jeanne Moreau représente un monde à elle toute seule, un monde au croisement de plusieurs univers où se côtoient la littérature, la musique, la chanson, le cinéma.

 

Pendant 15 jours, le Cinéma du TNB vous propose de (re)découvrir cette femme de tête, cette femme fatale, cette artiste dans 7 films majeurs, et malheureusement trop peu vus, de son immense carrière cinématographique.

On ne quitte pas Jeanne Moreau si facilement.