CROWD

GISÈLE VIENNE

Coproduction / Danse-Musique

Artiste associée

Durée estimée 1h30

Grand huit émotionnel !

Au XXIe siècle une quinzaine de jeunes gens improvisent une fête qui rappelle différents rituels les plus archaïques à travers le monde.

L’intensité de la musique, l’excitation de la danse, créent un terrain favorable à une sorte de grand huit émotionnel. Sentiments exacerbés et manifestations de violence : comment une communauté peut-elle intégrer ces comportements ?

La place de la violence, interrogée jusqu’à présent de manière essentiellement intime dans le travail de Gisèle Vienne — comme dans Kindertotenlieder — est questionnée ici à partir du groupe social. Il s’agit de comprendre quels types de violences sont en jeu, leurs nécessités, leurs impacts et la manière dont le groupe et la fête vont les stimuler, les gérer, les intégrer, les résorber ou non.

Explorant au plus profond de notre imaginaire et de nos fantasmes, Gisèle Vienne développe une œuvre captivante et dérangeante. Sans carcan, pour celle qui se définit à la fois comme chorégraphe, marionnettiste, metteure en scène et plasticienne et partage son travail avec l’écrivain américain Dennis Cooper et les musiciens Peter Rehberg et Stephen O’Malley.

Durée estimée 1h30

Conception, chorégraphie et scénographie
GISÈLE VIENNE
DJ Set conçu par
PETER REHBERG
Musique originale
KTL (STEPHEN O’MALLEY ET PETER REHBERG)
Lumière
PATRICK RIOU
Dramaturgie
GISÈLE VIENNE
DENNIS COOPER
Assistanat
NURIA GUIU SAGARRA
ANJA RÖTTGERKAMP

Avec
PHILIP BERLIN, MARINE CHESNAIS, KERSTIN DALEY-BARADEL, SYLVAIN DECLOITRE, SOPHIE DEMEYER, VINCENT DUPUY, MASSIMO FUSCO, RÉMI HOLLANT, OSKAR LANDSTRÖM THÉO LIVESEY, LOUISE PERMING, KATIA PETROWICK, JONATHAN SCHATZ HENRIETTA WALLBERG ANNATYRA WIGG

Production : DACM
Coproduction : Nanterre-Amandiers, CDN ; Maillon Théâtre de Strasbourg–Scène européenne ; Wiener Festwochen ;  Le Manège, Scène nationale de Reims ; Le Théâtre National de Bretagne ; CDN Orléans/Loiret/Centre ; La Filature, scène nationale–Mulhouse ; BIT Teatergarasjen–Bregen. Soutien : CCN2–Centre Chorégraphique national de Grenoble
Avec le soutien du CND Centre national de la danse