VINCENT MACAIGNE

VINCENT MACAIGNE

metteur en scène

« Il manque des poètes et à la production et à l’écriture, des risque-tout. Au théâtre, c’est ce qui s’est passé. Et le théâtre est devenu trop souvent petit et étriqué… »

En deux spectacles, il marque les scènes nationales et internationales : L’Idiot en 2009, et Hamlet, au moins j’aurai laissé un beau cadavre en 2011. Au cinéma, il fait partie de la jeune génération montante d’acteurs et réalisateurs (Pour le réconfort, 2017). Comme acteur, on le retrouve notamment dans La Bataille de Solférino de Justine Triet, Le Sens de la fête d’Éric Toledano et Olivier Nakache. En 2016, il crée En manque, une performance théâtrale, plastique et chorégraphique inspirée de Sarah Kane.

En 2017, il crée Je suis un pays et Voilà ce que jamais je ne te dirai. Deux pièces en une, débridées, et qui installent le désastre du monde sur le plateau du théâtre. L’un des temps forts du festival TNB 2017.

 

CETTE SAISON AU TNB

Doubles vies

 

À VENIR PROCHAINEMENT

→ Création (2020)

 

C'EST PASSÉ AU TNB

→ Je suis un pays

→ Voilà ce que jamais je ne te dirai