VINCENT MACAIGNE

VINCENT MACAIGNE

Metteur en scène

Du faux sang qui gicle sur les plateaux. Des textes mis sens dessus dessous.

Des interprètes qui se dépensent sans s’économiser. Un théâtre marqué par l’urgence de dire et de vivre : Vincent Macaigne met le feu. Acteur, metteur en scène et réalisateur, il marque avec Idiot ! (2009) et Hamlet, au moins j’aurai laissé un beau cadavre (2011) les scènes nationales et internationales.

 

Au cinéma, il réalise Pour le réconfort (2017) et joue dans La Bataille de Solférino (2013) de Justine Triet, Le Sens de la fête (2017) d’Éric Toledano et Olivier Nakache, Doubles vies (2018) d’Olivier Assayas. En 2021, il est à l’affiche des films de Wes Anderson, The French Dispatch et d’Elie Wajeman, Médecin de nuit. Au théâtre, il crée En manque (2016), une performance théâtrale, plastique et chorégraphique inspirée de Sarah Kane ; Je suis un pays et Voilà ce que jamais je ne te dirai (2017), 2 spectacles présentés au TNB.

 

POUR ALLER PLUS LOIN 

 

Nous vous proposons de (ré)écoutez son interview par Laure Adler dans l’émission L’Heure bleue en 2017.

 

 Découvrez le moyen-métrage de Vincent Macaigne, Ce qu’il restera de nous (2012), primé au Festival de Clermont-Ferrand et nommé au César du meilleur court-métrage en 2013. 

 

« Un nouveau court-métrage en salle, bluffant et à ne pas rater. » L’Express — Thierry Chèze en 2012

C’est une histoire tragique, celle de 2 frères qui font face à la mort de leur père. L’un a été aimé et l’autre injustement délaissé par le père qui ne lui laisse rien. Le favori, celui qui en a le moins besoin et qui est le plus désintéressé par l’argent, hérite de tout.

 

 

(Re)découvrez le premier film réalisé par Vincent Macaigne, Pour le réconfort (2017), disponible en vidéo à la demande sur la plateforme la Toile VOD du TNB.

 

Pascal et Pauline reviennent sur les terres de leurs parents après des années de voyage, et se retrouvent dans l’impossibilité de payer les traites du domaine. Ils se confrontent à leurs amis d’enfance, qui eux, d’origine modeste, n’ont jamais quitté leur campagne. Et à Emmanuel surtout, qui veut racheter leur terrain au meilleur prix pour l’expansion de ses maisons de retraite. Entre les amitiés d’hier et les envies de demain, la guerre aura-t-elle lieu ?