BRUNO GESLIN

BRUNO GESLIN

Metteur en scène

Le metteur en scène Bruno Geslin se refuse au lisse, au convenu, à tout ce qui est propre sur soi. Fasciné par les figures fortes, qu’il rôde du côté de l’auteur allemand Rainer Werner Fassbinder, de l’érotomane Pierre Molinier ou du réalisateur et scénariste anglais Derek Jarman, il donne à voir et à entendre des personnalités exigeantes. Au TNB, il présente en 2003 Mes jambes, si vous saviez, quelle fumée…et en 2006 Je porte malheur aux femmes, mais je ne porte pas bonheur aux chiens.

 

Bruno Geslin aime les pensées sulfureuses. Véritable poète de la scène qu’il sait métamorphoser en espace envoûtant et hypnotique, il sème le trouble dans les perceptions. Et entraîne le public très au-delà des rationalités. Proposés cette saison, Chroma, inspiré du récit de Derek Jarman, et le ciné-concert The Angelic Conversation, forment un diptyque qui réveille littéralement les sens.

 

ALLER PLUS LOIN

 

Écouter l'émission consacrée à Derek Jarman, dans Une vie, une œuvre sur France Culture