Saison

Saison

Saison 2010-2011

AVEC Laura Anglani, Alessandro Cafiso, Silvia Costa, Gianni Plazzi, Sergio Scarlatella, Silvano Voltolina VOIX DE LA NARRATION Arnaud Stèphan ASSISTANAT A LA MISE EN SCENE Silvia Costa ADAPTATION DU TEXTE Romeo Castellucci et Piersandra Di Matteo COLLABORATION A LA SCENOGRAPHIE Giacomo Strada SCULPTURES ET MECANISMES Istvan Zimmermann, Giovanna Amoroso DIRECTION TECHNIQUE John Carroll REGIE PLATEAU Tugdual Tremel MACHINERIE Fabien Tessier REGIE VIDEO Julie pareau CREATION SON / REGIE SON Matteo Braglia, Marco Canali CREATION LUMIERE Nicolas Marc REGIE LUMIERE Fabio Berselli ASSISTANTS TECHNIQUES Carmen Castellucci, Luciano Trebbi ASSISTANT SCENOGRAPHIE Riccardo Canali
PRODUCTION DÉLÉGUÉE Societas Raffaello Sanzio PRODUCTION EXÉCUTIVE Théâtre National de Bretagne / Rennes COPRODUCTION Theater der Welt 2010, deSingel international arts campus / Antwerp, The National Theatre / oslo Norway, Barbican London and SpILL Festival of performance, Chekhov International Theatre Festival / Moscow, holland Festival / Amsterdam, Athens Festival, greC 2011 Festival de Barcelona, Festival d’Avignon, International Theatre Festival Dialog Wroclaw / poland, BITeF (Belgrade International Theatre Festival), Spielzeit’europa I Berliner Festspiele, Thèâtre de la Ville–paris, romaeuropa Festival, Theatre festival SpIeLArT München (Spielmotor München e.V.), Le Maillon, Thèâtre de Strasbourg / Scène europèenne, TAp Thèâtre Auditorium de poitiers - Scène Nationale, peak performances @ Montclair State-USA MERCI à la Centrale Fies-Dro L’activité générale de la Societas raffaello Sanzio est soutenue par les institutions italiennes suivantes: Ministero per i Beni e le Attività Culturali; regione emilia romagna; Comune di Cesena

Théâtre Création (ITALIE)

LE VOILE NOIR DU PASTEUR

INSPIRÉ DE LA NOUVELLE DE NATHANIEL HAWTHORNE

MISE EN SCÈNE, SCÉNOGRAPHIE, LUMIÈRES, COSTUMES
ROMEO CASTELLUCCI

Le voile noir du pasteur est inspiré d’une des nouvelles les plus anciennes et les plus célèbres de la littérature américaine. Publié en 1836, le texte, que l’auteur a défini comme une « parabole », appartient à ce courant de la littérature américaine imprégné de rigueur puritaine, regorgeant d’allusions à l’Ancien Testament et de motifs romantiques, donnant naissance à un type de langage à la fois réaliste et symbolique qui caractérise une grande partie de la culture américaine.

L’histoire est construite autour d’un élément emblématique : le voile noir dont le Révérend Hooper couvre son visage pour le dissimuler aux yeux du monde. Le récit se déroule dans la Nouvelle-Angleterre, dans la communauté puritaine de Milford. Un dimanche matin, les paroissiens qui assistent au service religieux sont stupéfaits de voir apparaître leur pasteur le visage couvert d’un voile noir descendant jusqu’à la bouche. Tout au long de sa vie, pas un seul instant le pasteur ne renonce à ce voile, même lorsque sa fiancée Elizabeth l’y exhorte. Jusqu’à sa mort, il ne donne aucune justification pour cette étrange décision. On ne sait si ce voile est un signe d’expiation ou de sacrifice, un déguisement ou un masque, un geste d’humilité ou d’orgueil, s’il faut le lire comme la marque d’une faute ou de sa punition. On ne comprend pas s’il vient du bien ou du mal. La seule chose qu’il nous est donné de savoir est l’effet que produit ce voile : le vide qui se fait autour du pasteur. Il perd l’amour et, bien qu’il soit entouré du plus grand respect, il est condamné à mener une vie solitaire par la terreur que ce voile inspire à ses ouailles. Ici, l’énigme du récit va bien au-delà d’une banale morale puritaine. Le voile noir du pasteur n’est donc pas seulement le récit d’une faute secrète révélée dans le comportement étrange du pasteur, ni un réquisitoire typique du rigorisme protestant, ni une métaphore du masque social derrière lequel se dissimulerait le sujet.
Le récit de Hawthorne est, pour Romeo Castellucci, l’occasion de s’interroger sur le rapport entre représentation et négation du paraître. Il est donc l’occasion de repenser la puissance de l’image. Le voile nous incite autant à voir qu’à penser l’invisible. Il s’agit d’un emblème qui affirme avec force la nécessité du regard, la nécessité de regarder la représentation, mais aussi la nécessité de voir ce qui n’est pas et ne peut être représenté. 
 
RENCONTRE - Le visage en question
Réflexions autour de l’esthétique de Romeo Castellucci

17 mars 2011, de 14h à 17h
Campus Université de Rennes 2 - Amphi L1 (Pôle langues - Bâtiment L)

En mars 2011, le metteur en scène et scénographe, Romeo Castellucci est accueilli en résidence au Théâtre National de Bretagne pour sa prochaine création, librement inspirée de la nouvelle de N. Hawthorne, Le Voile noir du pasteur (The minister’s blackveil, 1836). Chaque nouvelle création de Romeo Castellucci est un événement. Il est aujourd’hui un artiste qui fait référence sur la scène européenne.

Nous vous invitons à rencontrer Silvano Voltolina, comédien et Piersandra Di Matteo, dramaturge et à réfléchir au travail de Romeo Castellucci et à son esthétique en présence de :
- Eric Vautrin (Maître de Conférences en études théâtrales, chercheur associé à ARIAS (CNRS), Université de Caen),
- Eleni Papalexiou (enseignante à l’Ecole des Beaux-Arts de l’Université du Péloponnèse (Grèce), Département d’études théâtrales. Auteur, dans une édition grecque, d’un livre sur Romeo Castellucci et la Societas Raffaello Sanzion : Quand la parole se transforme en matière, Athènes, Plethron, 2009),
- Sylvie Courtine-Denamy (philosophe, chercheur associé au Centre d’histoire moderne et contemporaine des juifs et à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, auteur de Le Visage en question, Paris, La Différence, 2004).

En partenariat avec l’Université de Rennes 2 et Spectacle vivant en Bretagne

Réservation conseillée auprès de Spectacle Vivant en Bretagne :
www.spectacle-vivant-bretagne.fr

Rencontre organisée et animée par Bénédicte Boisson (Maître de Conférences en études théâtrales, Université Rennes 2) et Sophie Lucet (Professeur en études théâtrales, Université Rennes 2).

 

du 15 au 19 mars 2011

Informations générales

TNB / Salle Vilar, durée 1h20

  • mardi 15 mars 2011 à 20:00
  • mercredi 16 mars 2011 à 20:00
  • jeudi 17 mars 2011 à 20:00
  • vendredi 18 mars 2011 à 20:00
  • samedi 19 mars 2011 à 20:00

Téléchargement

Impossible d'acheter ce spectacle en ligne, nous vous prions de nous en excuser.
Vous pouvez toutefois contacter notre service de renseignements / réservations au 02 99 31 12 31