Saison

Saison 2016-2017

© Elizabeth Carecchio

© Elizabeth Carecchio

avec Saadia Bentaïeb, Agnès Berthon, Yannick Choirat, Eric Feldman, Philippe Frécon, Yvain Juillard, Anthony Moreau, Ruth Olaizola, Gérard Potier, Anne Rotger, David Sighicelli, Maxime Tshibangu, Simon Verjans, Bogdan Zamfir
scénographie et lumière Éric Soyer
costumes et recherches visuelles Isabelle Deffin
son François Leymarie
dramaturgie Marion Boudier
collaboration artistique Marie Piemontese, Philippe Carbonneaux
conseil historique Guillaume Mazeau
assistante à la mise en scène Lucia Trotta

production Compagnie Louis Brouillard
coproduction Nanterre-Amandiers, Centre Dramatique National ; Le Manège Mons Maubeuge, scène transfrontalière de création et de diffusion ; Mons 2015, Capitale européenne de la Culture ; Théâtre National/Bruxelles ; ESACT /Liège ; Les Théâtres de la Ville de Luxembourg ; MC 2: Grenoble, maison de la Culture ; La Filature, scène nationale de Mulhouse ; Espace Malraux, scène nationale de Chambéry et de la Savoie ; Théâtre du Nord, CDN Lille-Tourcoing/Nord- Pas-de-Calais ; FACM , Festival théâtral du Val d’Oise ; L’Apostrophe, scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise ; Mostra Internacional de Teatro de São Paulo et SESC São Paulo ; Théâtre français du Centre national des Arts du Canada/Ottawa ; Théâtre National Populaire/Villeurbanne ; Célestins, Théâtre de Lyon ; Le Volcan, scène nationale du Havre ; Le Rive Gauche, scène conventionnée de Saint-Étienne-du-Rouvray ; Bonlieu, scène nationale d’Annecy ; le Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique/ Nantes

Théâtre (Mettre en Scène) | Tout public

Ça ira (1) Fin de Louis

création théâtrale de Joël Pommerat
Tarif unique à 12€ (dont 1€ de frais) pour la représentation du samedi 19 novembre.

 « Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira, Les aristocrates à la lanterne…» S’il est un refrain qui symbolise pour partie la Révolution française c’est bien celui-ci, qui donne de manière ironique, son nom au nouveau spectacle de Joël Pommerat, aussi à l’aise dans l’épopée que dans le récit intime. Il nous plonge au coeur des processus et des débats de cette révolution. Dans le chaudron des idées. Depuis la crise financière de 1787 jusqu’au printemps 1791, peu avant la tentative de fuite du roi. Incarner cette histoire, la mettre en chair et mots, en donnant au passé une sensation de temps présent, voilà le projet de Joël Pommerat : « le héros de cette pièce, ce sont les idées, l’imaginaire politique ». Les spectateurs sont plongés dans l’effervescence de ces débats enflammés, immergés dans les délibérations des assemblées, qui se déroulent tout autour d’eux. « J’ai essayé de leur permettre de vivre ces évènements comme s’ils en étaient contemporains. » Pour écrire cette fiction, Joël Pommerat s’en est tenu aux évènements et a travaillé à partir d’archives. Il s’agit de retrouver une parole politique forte… D’une certaine façon, nous sommes conviés à la naissance de la démocratie.

Le TNB a reçu Cet enfant et Pinocchio en 2008, Le petit chaperon rouge en 2009, Cendrillon en 2012, La grande et fabuleuse histoire du commerce en 2013.

du 16 au 26 novembre 2016

Informations générales

TNB / Salle Vilar, durée 4h30, deux pauses de 10 minutes comprises

  • mercredi 16 novembre 2016 à 19:30
  • jeudi 17 novembre 2016 à 19:30
  • vendredi 18 novembre 2016 à 19:30
  • samedi 19 novembre 2016 à 19:30
  • mardi 22 novembre 2016 à 19:30
  • mercredi 23 novembre 2016 à 19:30
  • jeudi 24 novembre 2016 à 19:30
  • vendredi 25 novembre 2016 à 19:30
  • samedi 26 novembre 2016 à 19:30

Impossible d'acheter ce spectacle en ligne, nous vous prions de nous en excuser.
Vous pouvez toutefois contacter notre service de renseignements / réservations au 02 99 31 12 31