École du TNB

Saison TNB : Théâtre, musique, arts du cirque, danse
atelier S.Nordey ©C.Ablain Stanislas Nordey ©C.Ablain atelier C.Letailleur ©C.Ablain atelier C.Letailleur ©C.Ablain atelier C.Letailleur ©C.Ablain Éric Lacascade ©C.Ablain atelier E.Lacascade ©C.Ablain atelier E.Lacascade ©C.Ablain atelier E.Lacascade ©C.Ablain atelier E.Lacascade ©C.Ablain

Quelques repères

Historique

Fondée en 1991 par Emmanuel de Véricourt et Christian Colin à partir du Conservatoire National d'Art Dramatique de Rennes, l'École de Théâtre du TNB est, au départ, une action de formation supérieure subventionnée par l'Etat, la Ville de Rennes et le Conseil Régional de Bretagne. Elle est ouverte sur concours (en 2012 ont été candidats près de 700 jeunes francophones venant de toute la France et au-delà) pour une promotion d'une quinzaine d'élèves sur 3 ans, qui sont boursiers. François Le Pillouër prend la direction du TNB en 1994. Les locaux de l'École deviennent ceux du TNB. Son statut va être transformé en quelques années. Le Responsable Pédagogique est nommé pour trois ans. C'est un artiste en activité. Après Christian Colin, François Le Pillouër nomme Dominique Pitoiset puis Jean-Paul Wenzel. L'école prend un nouvel essor. Stanislas Nordey assure, depuis octobre 2000,jusqu'en juillet 2012 la direction des quatrième, cinquième, sixième et septième promotions. Ils ont fondé leur enseignement sur une pratique intensive, fondée sur des cours techniques et des ateliers dirigés par de fortes personnalités de la scène française. Les intervenants majeurs ont été ou sont des artistes proches du TNB : Christian Colin, Evelyne Didi, Roland Fichet, Didier-Georges Gabily, Éric Lacascade (artiste associé au TNB), Matthias Langhoff, Christine Letailleur (artiste associée au TNB), Bruno Meyssat, Stanislas Nordey (artiste associé au TNB), Claude Régy, Laurent Sauvage, Jean-François Sivadier (artiste associé au TNB), François Tanguy, Martine-Joséphine Thomas, Loïc Touzé, François Verret (artiste associé au TNB jusqu'en 2011), Nadia Vonderheyden, Jean-Paul Wenzel. Ce sont des artistes différents, exigeants, ayant une certaine idée du théâtre d'art.

Le 20 août 2001, l'École du TNB est reconnue de niveau d'enseignement supérieur.

Depuis le 21 avril 2002, en tant que signataire de la plate-forme de l'enseignement supérieur pour la formation de comédien, elle est reconnue, par le Ministère de la Culture et de Communication, École d'Enseignement Supérieur.

Le 2 avril 2008, le TNB et l'Université de Rennes 2 signent un avenant à leur convention de partenariat organisant un parcours pédagogique « comédien professionnel » spécifiquement réservé aux élèves de l'École du TNB leur permettant d'obtenir, à l'issue du cursus, une licence Arts du Spectacle.

Le 17 juin 2009, la commission nationale d'habilitation du Ministère de la culture décerne à l'école supérieure d'art dramatique l'habilitation à délivrer le Diplôme National Supérieur Professionnel (DNSPC) de comédien, à compter de la rentrée universitaire 2008 pour une durée de deux ans.Elle est renouvelée en 2012.

À partir du 1er septembre 2012, Éric Lacascade est nommé responsable pédagogique de l'École. Il a assuré le recrutement de la huitième promotion en mai et juin 2012. Sept garçons et huit filles ont été retenus parmi 700 candidats. Éric Lacascade a en charge l'écriture du cursus des études. Il désignera les intervenants des cours techniques et des master-classes puis enseignera lui-même. De cette façon, notre école restera un établissement de premier plan pour faire surgir de nouvelles générations de comédiens.

Un nouveau projet pour l'École

François Le Pillouër

« 2012 sera donc aussi l'année du changement de responsable pédagogique de notre École. Stanislas Nordey, après avoir accompagné 4 promotions entre 2000 et 2012 et permis à l'École du TNB d'être reconnue comme l'une des plus importantes formations théâtrales au plan national et européen, va pour un temps se consacrer à son travail de création pour le théâtre et l'opéra.
Je veux lui témoigner ici, ainsi que toute mon équipe, la grande reconnaissance pour l'immense travail accompli à nos côtés. J'étais plus que satisfait de son action et je ne voyais pas franchement d'obstacle à reconduire notre collaboration… Mais la crainte d'une identification trop forte de notre École à une personnalité, mes envies d'évolutions et de changements pour le TNB m'ont amené à proposer à un autre artiste et pédagogue, Éric Lacascade, le poste de responsable pédagogique pour les trois prochaines années.
Je connais Éric Lacascade pour l'avoir programmé depuis ses débuts dans le cadre du festival Théâtre en mai à Dijon. J'apprécie ses qualités de metteur en scène et notamment de directeur d'acteur. Formé en particulier à l'École de Grotowski, je sais son goût pour la formation des acteurs et la qualité de son geste pédagogique qu'il a exercé à maintes reprises. Il est par ailleurs aujourd'hui l'un des rares metteurs en scène à pouvoir se targuer de travailler avec une troupe quasi permanente.
Il a accepté ma proposition et s'est d'ores et déjà mis au travail avec enthousiasme et détermination pour s'atteler à la mise en place du nouveau cursus qui passera par le concours en juin 2012, geste inaugural à son arrivée. Il a pris contact avec des artistes et pédagogues qui poseront les premières pierres de l'édifice « Nouvelle École du TNB ».

Son arrivée me permet de redéfinir ce que j'attends du responsable pédagogique de l'École :
Il s'agit tout d'abord d'un artiste en activité, reconnu par ses pairs :
Ses principales fonctions concernent :

La pédagogie

  • être un pédagogue ouvert aux autres courants du théâtre international, en particulier européen
  • définir un projet de formation pour cette École acceptant ses principes fondateurs
  • être capable de s'intégrer dans le projet artistique du directeur du TNB
  • dessiner le cursus où le futur comédien sera confronté à tous les secteurs de la vie théâtrale

Le recrutement d'une promotion

  • penser le recrutement qui est essentiel pour s'assurer de la présence de talents qu'il s'agit de faire fructifier
  • organiser le concours : définir les modalités, mettre en place le jury sous sa présidence, accompagner et sélectionner les candidats

L'organisation du cursus

  • mettre en place des cours techniques
  • organiser des master classes : choisir et préparer les intervenants, induire une rencontre optimale avec les élèves
  • étudier l'ouverture publique
  • diriger un atelier de deux mois par an, dont le spectacle de sortie de la promotion
  • mettre en place les travaux personnels de 2ème année
  • inciter les élèves à participer à la vie sociale et politique
  • favoriser les rencontres avec les artistes présentant leurs œuvres dans les salles du TNB
  • organiser des rencontres ponctuelles lors de la visite à d'autres théâtres, lors de visites à des expositions
  • inviter les élèves à créer avec nous cette École pour chaque promotion

L'évaluation et l'insertion

  • effectuer les évaluations individuelles et collectives en liaison avec le Conseil pédagogique et l'Université de Rennes 2
  • préparer l'insertion de chaque individu en liaison avec le directeur du TNB

Le dessin de nouvelles perspectives

  • développer de nouvelles perspectives pour l'École et notamment à l'international
  • participer aux discussions sur l'avenir de l'École et sur les développements en cours de ses missions de formation »

Accès professionnel

Accès comédien

Mot de passe oublié