UNE DATE PAR JOUR : 1791, PLANTATIONS EN RÉVOLUTION

UNE DATE PAR JOUR : 1791, PLANTATIONS EN RÉVOLUTION

PAR MATHIEU AMALRIC

ÉCOUTEZ :

1791, Plantations en révolution, écrit par Manuel Covo, Maître de conférences en histoire moderne et contemporaine à l’University of California, Santa Barbara, et lu par Mathieu Amalric, issu de l’ouvrage collectif Histoire mondiale de la France* dirigé par Patrick Boucheron, paru aux éditions du Seuil en 2017.

 

 

Mathieu Amalric est acteur et réalisateur. Il joue dans près d’une centaine de films, régulièrement pour de nombreux cinéastes « auteurs » : Damien Odoul, Bertrand Bonello, Alain Resnais, Noémie Lvovsky et, surtout, Arnaud Desplechin : Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle) (prestation pour laquelle il décroche le César du Meilleur espoir en 1997), Rois et reine (performance saluée par un César du Meilleur acteur), Un conte de Noël, Jimmy P. (Psychothérapie d’un Indien des plaines), Trois souvenirs de ma jeunesse, Les Fantômes d’Ismaël ; mais également dans des super-productions comme Mesrine : L’Ennemi public n°1 de Jean-François Richet, Munich de Steven Spielberg, Quantum of Solace de Marc Forster, ou Cosmopolis de David Cronenberg.  Plus récemment, il a tourné avec Gilles Lellouche dans Le Grand bain, et sera à l’affiche du prochain Wes Anderson, The French Dispatch (2020). Parallèlement à ses activités d’acteur, Mathieu Amalric s’illustre dans la réalisation avec Mange ta soupe (1997), Le Stade de Wimbledon (2001), La Chose publique (2003). En 2010, il réalise Tournée (Prix de la mise en scène au Festival de Cannes). Par la suite, il réalise La Chambre bleue et Barbara (Prix « Un Certain Regard » du Festival de Cannes 2017, 3 nominations aux César 2018).

 

En 2019, il est nominé aux Molière, pour son rôle dans La Collection de Ludovic Lagarde, pièce créée et présentée au TNB, actuellement en tournée nationale.

 

* HISTOIRE MONDIALE DE LA FRANCE

Dirigée par Patrick Boucheron

Coordonnée par Nicolas Delalande, Florian Mazel, Yann Potin et Pierre Singaravélou

© Seuil, 2017 

Photo © Philippe Quaisse