FR EN

SPECTACLES

16 nov
— 17 nov 2019

AFFORDABLE SOLUTION FOR BETTER LIVING

THÉO MERCIER / STEVEN MICHEL

Danse
Théâtre / Performance
Arts visuels
Métamorphoses / Écologie
Festival Semaine 2

Festival TNB

SAM 16 11 19h00
DIM 17 11 17h00

TNB

Salle Serreau

Durée 1h10

Quiconque a monté un meuble Ikea sait que ce meuble est roi et l’humain qui l’achète peu de chose.

Une étape dans sa construction est ratée ? Il faut tout reprendre à zéro. Ce rapport dominant dominé qui fait d’un mobilier standardisé le vainqueur par KO de l’être humain pensant est mis en jeu dans une performance détonante. À la manœuvre, Théo Mercier, metteur en scène et plasticien, Steven Michel, chorégraphe et danseur. Leur but ? Faire réfléchir le public sur son aliénation aux marques commerciales, une soumission qui a pour conséquence la ruine de nos imaginaires. On y voit Steven Michel calquer sa danse sur les dessins de notices de montage en répondant aux injonctions d’une voix off qui parle la nov-langue des startups et du développement personnel. Démarche robotique qu’interrompt l’arrivée du produit Ikea. La pièce vire au cauchemar. En 20 minutes chrono, l’artiste monte l’étagère, se love à l’intérieur, devient meuble à son tour. Cette performance fustige notre capacité moutonnière à accepter, sans broncher, l’aseptisation générale.

À PROPOS DE

Théo Mercier mène une réflexion entre l’anthropologie et l’ethnographie. Son travail est exposé entre autres au Palais de Tokyo, à la biennale de Moscou, au centre Pompidou, au Hamburger Bahnhof. La démarche artistique de Steven Michel allie les correspondances entre la science et la fiction, l’harmonie et le chaos, l’analogue et le digital. Il a travaillé en tant qu’interprète avec de nombreux artistes tels que David Zambrano, Falk Richter, Lukas Dhont, Daniel Linehan et Maud Le Pladec.

TNB

Salle Serreau

Durée 1h10

① LES COUPS DE CŒUR DE THÉO MERCIER

Pornotopie de Paul B. Preciado (2011)

Chez soi, Une Odyssée de l’espace domestique de Mona Chollet (2015)

Le système des objets de Baudrillard (1968)

No logo de Naomi Klein (1999)

Le Testament d’un Négociant en Meubles (autobiographie de Ingvar Kamprad, fondateur d’IKEA)

Conception, chorégraphie et scénographie
THÉO MERCIER
STEVEN MICHEL
Texte
JONATHAN DRILLET
Création sonore
PIERRE DESPRATS
Lumière
ERIC SOYER
Costumes
THÉO MERCIER
STEVEN MICHEL
DOROTA KLESZCZ
Régie générale
FRANÇOIS BOULET

 

Avec
STEVEN MICHEL
et les voix de
FANNY SANTER
JONATHAN DRILLET

 

Production : Nanterre-Amandiers, centre dramatique national ; apap – Performing Europe 2020 – avec le soutien du Programme Culture de l’Union Européenne.

Coproduction : Bonlieu scène nationale Annecy en collaboration avec workspacebrussels / Life Long Burning, avec le soutien de Programme Culture de l’Union européenne.

Remerciements : Actoral – Festival international des arts et des écritures contemporaines & Montévidéo ; Créations Contemporaines – Atelier de Fabrique Artistique ; La Ménagerie de verre ; CAMPO, Gand (BE) ; Jean-Paul Lespagnard.