CINÉMA

Mutafukaz

de Shoujirou Nishimi, Guillaume "Run" Renard

Cette semaine au cinéma

France

2018

1h33'

Couleur

Film d'animation

Interdit aux - de 12 ans

Angelino est un jeune loser parmi tant d’autres à Dark Meat City, une mégalopole sans pitié sous le soleil de Californie. 

La journée, il livre des pizzas dans tous les recoins de la ville et la nuit, il squatte une chambre d’hôtel minable avec son coloc Vinz et une armada de cafards qui font désormais un peu partie de sa famille. À la suite d’un accident de scooter lorsque son chemin a croisé par inadvertance la divine Luna, une fille aux cheveux noir de jais, notre jeune lascar commence à souffrir de maux de tête et d’étranges hallucinations. Des hallucinations, vous avez dit ? Hmm, peut-être pas. Pourchassé par des hommes en noir, Angelino n’a plus aucun doute : il est pris pour cible. Mais pourquoi lui ? 

" Cet objet animé, à la jonction parfaite de la culture hip-hop et de la SF vintage, est un épatant film de genre, ultra contemporain. Refusant l’image de synthèse au profit des techniques d’animation traditionnelles, adapté d’une série de bandes dessinées de Guillaume « Run » Renard, puisant avec bonheur à diverses sources cinématographiques, Mutafukaz est une perle, bourrée d’inventivité graphique, très convenablement nourrie de pop culture visuelle et musicale.  " _ Télérama

Réalisation Shoujirou Nishimi et Guillaume Renard

Avec les voix de Orelsan, Gringe, Redouanne Harjane