LE BILAN SCÈNES 2017 DES INROCKS

LE BILAN SCÈNES 2017 DES INROCKS

JEUX SANS FRONTIÈRES

« Cette saison nous a donné de multiples raisons de nous révolter contre le sort fait aux artistes de cette scène européenne où l'on pensait que la liberté de créer demeurait un acquis. 

Au Festival d'Avignon, on ne pouvait se contenter de goûter à la foudroyante beauté de La Cabale des dévots de Frank Castorf sans enrager de savoir qu'elle était la réponse de l'artiste à son éviction de la Volksbünhe de Berlin et qu'elle célébrait la fin d'une aventure collective de vingt-cinq ans. [...]
Une situation d'autant plus inquiètante que les échanges internationaux ont rarement été ausside nses s'agissant du théâtre. En témoignent la création en mandarin de Ghosts, de Pascal Rambert, à Taïwan, comme le choix d'Arthur Nauzyciel, nouveau directeur du TNB, de lancer sa programmation avec Jules César, créé en anglais à Boston, et d'organiser la tournée de L'Empire des lumières, créé en coréen à Séoul. [...] »

Fabienne Arvers, Philippe Noisette et Patrick Sourd