« Saïgon ne concerne pas les Vietnamiens, ni même les Français qui seraient partis en Indochine, elle concerne notre mémoire collective et s’est déposée dans le rhizome de nos affects et de nos imaginaires. Saïgon appartient à tous. »
– CAROLINE GUIELA NGUYEN

Théâtre / Performance

Pour la première fois au TNB

Création / coproduction

MAR 15 05 19h30
MER 16 05 19h30
JEU 17 05 19h30
VEN 18 05 19h30

TNB, Salle Serreau
Durée estimée 3h45
avec entracte

SAIGON

CAROLINE GUIELA NGUYEN

Achetez vos places

Un restaurant vietnamien en France en 1996, à Saïgon en 1956. Des histoires d’exils, d’amours et une dizaine de personnages venant d’horizons divers pour dire la polyphonie du monde. 

Comment une femme tombe-t-elle amoureuse d’un homme né à des milliers de kilomètres d’elle ? Caroline Guiela Nguyen pense que nous sommes faits d’autres histoires que la nôtre et, scrutant une photo de 1954, un bal à Saïgon, se demande de quoi sont faites nos blessures ?

La metteure en scène et Les Hommes Approximatifs se sont rendus à Saïgon, cette ville qui n’existe plus, ville de récits et de légendes. Le processus de création impliquait de récolter des témoignages et d’aller en immersion sur différents territoires. Revenir emmêlés d’imaginaires. Le spectacle croise aujourd’hui des histoires de la France et du Vietnam, avec ses habitants nés ici ou ailleurs, et réunit des comédiens professionnels et amateurs, français et vietnamiens. Au théâtre, Caroline Guiela Nguyen cherche à mettre en scène la vie et travaille à partir d’une langue et d’un paysage qui s’inventent sur scène.

Formée au TNS, après des études de sociologie, elle fonde en 2009 la compagnie les Hommes Approximatifs. Elle est artiste associée à la Comédie de Valence et au Théâtre National de l’Odéon.

Écriture
CAROLINE GUIELA NGUYEN avec l’ensemble de l’équipe
Mise en scène
CAROLINE GUIELA NGUYEN
Collaboration artistique
CLAIRE CALVI
Scénographie
ALICE DUCHANGE
Costumes
BENJAMIN MOREAU
Lumière
JÉRÉMIE PAPIN
Son
ANTOINE RICHARD
Composition musicale
TEDDY GAULIAT-PITOIS, ANTOINE RICHARD
Dramaturgie et surtitrage
JÉRÉMIE SCHEIDLER, MANON WORMS
Traduction
DUC DUY NGUYEN, THI THANH THU TÔ

Avec 
CAROLINE ARROUAS, DAN ARTUS, ADELINE GUILLOT, THI TRUC LY HUYNH, HOANG SON LÊ, PHU HAU NGUYEN, MY CHAU NGUYEN THI, PIERRIC PLATHIER, THI THANH THU TÔ, ANH TRAN NGHIA, HIEP TRAN NGHIA.

Production : les Hommes Approximatifs.
Coproduction : Odéon, Théâtre de l’Europe ; MC2 : Grenoble ; Festival d’Avignon ; CDN de Normandie-Rouen ; Théâtre national de Strasbourg ; Centre dramatique national de Tours – Théâtre Olympia ; Comédie de Reims, CDN Théâtre National de Bretagne ; Théâtre du Beauvaisis, Scène nationale de l’Oise en préfiguration ; Théâtre de La Croix Rousse-Lyon.

TNB, Salle Serreau
Durée estimée 3h45
avec entracte