Théâtre / Performance

Pour la première fois au TNB

Reprise exceptionnelle

MER 23 05 20h00
JEU 24 05 19h30
LUN 28 05 20h00
MAR 29 05 20h00
MER 30 05 20h00
JEU 31 05 19h30
VEN 01 06 20h00

Salle Serreau
Durée 2h

CLÔTURE DE L’AMOUR

PASCAL RAMBERT

Achetez vos places

Ils y croyaient, ils y ont cru. Mais c’est fini. Un couple clôture son amour en deux monologues, deux longues phrases qui ne sauraient s’interrompre, manière de solder les vieux comptes et marquer dans une langue poussée à bloc le territoire des corps.

À mort l’amour. Pour dire la vérité des êtres. Cette partition pour une rupture est d’une intensité rare. Une performance pour deux acteurs : Audrey Bonnet et Stanislas Nordey. Pascal Rambert a écrit ce texte incandescent pour eux. Puis les a mis en scène dans une diagonale infernale, de part et d’autre d’un plateau blanc et nu.

Révélation du Festival d’Avignon 2011, Clôture de l’amour a énormément tourné et a été recréé, à Moscou, Tokyo, New York, en Allemagne, en Italie et à Zagreb. Traduite en 23 langues, la pièce  a reçu le Prix de la Meilleure création du Syndicat de la critique et le Grand Prix de Littérature dramatique.

Depuis plus de quinze ans, Pascal Rambert travaille à mettre en place une écriture du temps réel : chercher la vérité, le vrai, en travaillant à élaborer un cadre. Ecrire pour des voix et des corps plutôt que pour des personnages. Pour lui, l’art est l’endroit de ce jaillissement perpétuel, cet endroit  d’où sort ce hurlement qui est en nous et qui est souvent cadenassé pour mille raisons. Il s’agit alors de lui donner une forme.

Texte, conception, réalisation
PASCAL RAMBERT
Scénographie
DANIEL JEANNETEAU
Parures
LA BOURETTE
Musique, arrangement
ALEXANDRE MEYER de la chanson Happe (Alain Bashung/Jean Fauque), avec l’aimable autorisation des Éditions Barclay/Universal©,  interprétée par une chorale d’enfants
Lumière
PASCAL RAMBERT, JEAN-FRANÇOIS BESNARD
Assistant à la mise en scène
THOMAS BOUVET

Avec 
AUDREY BONNET, STANISLAS NORDEY

Production : structure production.
Coproduction : Festival d’Avignon ; Théâtre du Nord, Lille.

Salle Serreau
Durée 2h