Festival Mettre en Scène

  • Accueil
  • > Festival Mettre en Scène

Mettre en Scène - Du 2 au 26 novembre 2016

Oser 

Cette vingtième édition est dédiée à Didier-Georges Gabily. Ce romancier, auteur dramatique, metteur en scène, directeur du groupe T’chan’G est mort soudainement en 1996 à 40 ans.
Il devait créer à Rennes, après les premières répétitions à Nanterre, le diptyque composé de Dom Juan de Molière et de l’un de ses textes Chimère et autres bestioles. La mise en scène de ce spectacle a été achevée par Jean-Francois Sivadier et le groupe T’chan’G. Un hommage lui sera rendu au Monfort à Paris les 12, 13 et 14 novembre. Nous organiserons, dans le cadre de Mettre en Scène, un temps de rencontres le 11 novembre à 21 h dans la salle qui porte son nom, au moment des représentations du Théâtre du Radeau. Cette troupe et d’autres artistes participeront à Rennes a ce temps destiné à poursuivre la diffusion de son œuvre dans laquelle se reconnaissent de nouvelles générations. Pour ma part, je citerais ses textes Violences (un diptyque), EnfonçuresTDM 3-Théâtre du mépris 3, Gibiers du temps...

Cette vingtième édition sera l’occasion de continuer à recevoir de jeunes metteurs en scène, chorégraphes et/ou auteurs, pour affirmer la nécessite de l’écriture, la force de la langue et du mouvement : Leslie Bernard, Sigrid Carré Lecoindre, Maxime Contrepois, Antonin Fadinard, Simon Gauchet, Chloé Moglia, Magali Mougel, Julie Nioche, Lena Paugam, Arnaud Stephan…

Nous voulons défendre et illustrer le théâtre et la danse pour éviter qu’ils ne deviennent des arts morts, comme il y a déjà des langues mortes.
Nous accompagnerons 16 créations et/ou coproductions, réalisées également par des artistes confirmés, arpentant sans faiblir le secteur de la recherche.
Des artistes lasses des frontières habituelles, pour analyser les peurs, l’ennui et les espoirs de notre monde.
L’utopie est une réalité pour eux. Nous organiserons des événements : la création après résidence de Dantons Tod (La Mort de Danton) de Buchner par l’École Ernst Busch de Berlin, dans une mise en scène de Peter Kleinert. L’accueil de la fresque de Joël Pommerat sur le début de la Révolution française : Ça ira (1) Fin de Louis.

Le groupe Prospero, ce projet européen qui nous est si cher, participera aux deux créations dont nous avons la 1re française : The Misfits de et par Mattias Andersson (Suède) et Na kraju tjedna (À la fin de la semaine) de Bobo Jelcic (Croatie).
Neuf pays, dont la France, prendront part à cette manifestation (Allemagne, Argentine, Belgique, Corée du Sud, Croatie, Portugal, Suède et Suisse).
Plonger dans l’histoire… De si loin venons… Sonder notre époque… Oser imaginer autrement…
Remettre en question la société pour chercher l’homme, préserver l’humanité...
En fait, peu nous chaut l’âge ou l’expérience des artistes invités : seuls nous intéressent leur audace et leur talent. Les artistes doivent oser dessiner des chemins de perfection…

François Le Pillouër

 

Mettre en Scène est organisé par Le Théâtre National de Bretagne - Centre Européen de Production Théâtrale et Chorégraphique et Centre Dramatique National/Rennes

en collaboration avec Le Musée de la Danse ; Le Triangle - Cite de la danse ; Le Théâtre de La Paillette ; Le Théâtre L’Aire Libre-CPPC /Saint-Jacques-de-la-Lande ; Le Grand Logis/Bruz ; Le Quartz – Scène nationale/Brest ; Le Carré Magique - Pôle National des arts du cirque en Bretagne/Lannion ; Le Théâtre de Lorient - Centre Dramatique National ; La Passerelle - Scène nationale/Saint-Brieuc ; Scènes du golfe, Théâtres Arradon-Vannes.

Mettre en Scène est subventionné par le Ministère de la Culture, la Ville de Rennes, le Conseil Régional de Bretagne, le Département d’Ille-et-Vilaine et Rennes Métropole.


Le Festival Mettre en Scène en Bretagne

Le Festival Mettre en Scène en Bretagne

Inscription par SMS
Offre dernière minute

Inscrivez-vous pour recevoir des offres tarifaires dernière minute sur votre téléphone portable.

Saisissez votre numéro de téléphone portable

Ex: 0605040302

Les informations que vous nous transmettez sont pour notre utilisation et ne sont pas communiquées à des tiers.

Recevez nos newsletters

Toute l'actualité du TNB