École du TNB

École

  • Une École au coeur du théâtre

    Le Théâtre National de Bretagne est un Centre Européen de Production Théâtrale et Chorégraphique.

    À ce titre, il s’appuie sur trois piliers :

    L’Atelier International d’Artistes dont la permanence artistique est assurée par cinq artistes associés : Thomas Jolly, Christine Letailleur, Éric Lacascade, Jean- François Sivadier et Philippe Decouflé.

    L’Unité de ressources et de productions qui soutient les compagnies indépendantes et l’écriture actuelle.

    L’École Supérieure d’Art Dramatique, creuset de la transmission mais aussi source d’énergie et de subversion.

    Notre École est l’un des fleurons de notre établissement. Le responsable pédagogique est Éric Lacascade, metteur en scène et artiste associé au Théâtre National de Bretagne. Il organise et préside le concours de recrutement, dessine le cursus pédagogique, choisit les intervenants et assure avec les membres du conseil pédagogique le suivi et l’évaluation des étudiants.

    Il anime des master classes, encadrées par des cours techniques et prépare le spectacle d’entrée des élèves dans la vie professionnelle. Grâce à un dispositif d’insertion déployé sur six ans, il soutient l’insertion des jeunes professionnels sortis de l’École.

    Grâce à lui, cette École affirme ses principes :

    • être dialectiquement une École dans un centre de création
    • construire l’École avec les élèves de chaque promotion
    • être une École de pensée du théâtre et du monde
    • faire accéder une nouvelle génération d’artistes et de publics au théâtre
    • impliquer les élèves dans des actions culturelles avec les équipes du théâtre
    • mener des actions conjointes de formation avec d’autres écoles européennes pour participer à l’édification artistique et culturelle de l’Europe.

    L’essentiel de notre travail est d’agir pour que cette École soit un lieu de la recherche, un lieu de l’utopie où se transmet une certaine culture de l’ouverture.

     

    François Le Pillouër
    Directeur du Théâtre National de Bretagne

  • Le projet pédagogique

    Il est salutaire pour le théâtre d'avoir une École en son sein, il est essentiel pour l'École d'être au cœur du théâtre.

    L'existence au sein du Théâtre National de Bretagne d'une École nationale révèle à quel point la formation et la transmission font partie de la globalité du processus théâtral.  Et combien l'École de théâtre, telle que nous la concevons, doit se situer dans un espace où chaque jour se croisent des praticiens au travail.

    L'École reflète la sensibilité et l'expérience de son directeur pédagogique. Fort de ce qu'il a lui-même appris, de ce qu'on lui a transmis, de ses certitudes et de ses doutes, de ce qu'il a accompli, de sa recherche présente et à venir, l'École est le déploiement des soubassements de l'œuvre du metteur en scène-chercheur. Cette position, loin de réduire l'enseignement à ma seule pratique, m'amène à souhaiter la collaboration d'artistes mus par la même recherche et les mêmes questionnements fondamentaux, mais qui produisent des approches et des formes aussi différentes que le sont les expressions du théâtre d'art sur les scènes contemporaines.

    L'École du Théâtre National de Bretagne, s'inscrit dans la tradition de l'École d'art : un gymnase, une académie, où le théâtre est enseigné par des praticiens comme outil et champ d'exploration, d'expérimentation sur l'humain en son intimité et en son être public.

    On n'entre pas dans une École de théâtre, comme on entre dans une École de commerce, ni comme on entre au séminaire... et pourtant le théâtre est à la fois un métier et une passion. Un savoir-faire artisanal et un jeu. Aux jeunes qui font le pari de ce métier, nous proposons des méthodes de travail, nous les confrontons à des formes qui partant de la réalité la dépassent, mais, loin de tout formatage, nous cultivons aussi l'impulsion originelle qui les a menés vers l'École.

    Le théâtre étant une œuvre communautaire, chacun des apprentis est considéré comme un être singulier au service d'un tout : notre objectif sera de leur apprendre à développer une partition individuelle puissante en se mettant au service d'une structure collective. Solidarité, ouverture et attention à l'autre, esprit de groupe font partie des fondamentaux de notre enseignement, de même que le goût de l'effort, de la rigueur et de la responsabilité.

    Chaque exercice - il est pour nous une méthode permanente de travail de l'acteur et non pas un entrainement préliminaire à la répétition -, chaque cours ou intervention pédagogique sont conçus comme partie d'un tout organique où émergent les qualités et les particularismes de chacun, et non comme un empilement de connaissances et de compétences. Cette École a pour but de fournir à ses apprentis les outils qui leur permettront de poursuivre le travail et la recherche, car le travail de l'acteur est un terrain expérimental inépuisable comme sont inépuisables les harmoniques, les couleurs, les sciences. Il s'agit de leur donner le goût, l'envie, et la capacité de développer leur puissance personnelle sans avoir à tricher pour plaire.

    L’École est un temps de recherche, tant pour celui qui enseigne que pour celui qui est enseigné.

     

    Éric Lacascade
    Responsable pédagogique

  • Fondée en 1991 par Emmanuel de Véricourt et Christian Colin à partir du Conservatoire National d'Art Dramatique de Rennes, l'École du TNB est, dès ses débuts, une formation supérieure subventionnée par l'État, la Ville de Rennes et le Conseil Régional de Bretagne.  

    En 1994, François Le Pillouër prend la direction du Théâtre National de Bretagne et va renforcer le projet de l’École. Les locaux intègrent ceux du TNB et les statuts évoluent. Le responsable pédagogique est nommé pour trois ans et doit nécessairement être un artiste en activité. Après Christian Colin, François Le Pillouër nomme Dominique Pitoiset puis Jean-Paul Wenzel. D’octobre 2000 à juillet 2012, Stanislas Nordey assurera la direction de quatre promotions (IV, V, VI et VII).

    Depuis le 1er septembre 2012, Éric Lacascade est le responsable pédagogique de l'École. Il a assuré le recrutement de la huitième promotion en 2012 et de la neuvième en 2015.

    L’ensemble des responsables pédagogiques qui ont traversé l’École ont fondé leur enseignement sur une pratique intensive, appuyée sur des cours techniques et des ateliers dirigés par de fortes personnalités de la scène française et internationale. Les intervenants majeurs ont été ou sont des artistes proches du TNB : Evelyne Didi, Roland Fichet, Didier-Georges Gabily, Emmanuelle Huynh, Thomas Jolly (artiste associé au TNB), Matthias Langhoff, Christine Letailleur (artiste associée au TNB), Bruno Meyssat, Claude Régy, Stuart Seide, Jean-François Sivadier (artiste associé au TNB), François Tanguy, Loïc Touzé, François Verret (artiste associé au TNB jusqu'en 2011). Ce sont des artistes différents, exigeants, ayant une certaine idée du théâtre d'art.

     

    Au fil des années, l’École supérieure d’art dramatique du TNB va se développer et devenir une formation de premier plan au niveau national :

    Le 21 avril 2002, en tant que signataire de la plate-forme de l'enseignement supérieur pour la formation de comédien, elle est reconnue, par le Ministère de la Culture et de Communication, École d'Enseignement Supérieur.

    Le 2 avril 2008, le TNB et l'Université de Rennes 2 signent un avenant à leur convention de partenariat organisant un parcours pédagogique « comédien professionnel » spécifiquement réservé aux élèves de l'École du TNB leur permettant d'obtenir, à l'issue du cursus, une licence en Arts du Spectacle.

    Le 17 juin 2009, la commission nationale d'habilitation du Ministère de la Culture décerne à L’École du TNB l'habilitation à délivrer le Diplôme National Supérieur Professionnel (DNSPC) de comédien. Cette habilitation est régulièrement renouvelée depuis.

    L’École supérieure d’art dramatique du TNB possède aujourd’hui un fort rayonnement national et une ouverture internationale favorisée par les nombreux échanges dans le cadre du projet européen Prospero.

  • L'École supérieure d’art dramatique du TNB est subventionnée par le Ministère de la Culture, la Ville de Rennes et le Conseil Régional de Bretagne.


                      

     

    En tant que lieu de formation, elle est habilitée à percevoir la taxe d’apprentissage. De nombreuses entreprises et structures culturelles accompagnent le projet de l’École en reversant tout ou partie de leur taxe d’apprentissage.

     

    Grâce à leur contribution, l’ensemble de ces partenaires soutient la formation des acteurs, leur insertion dans la vie professionnelle ainsi que le développement de l’École et son rayonnement à l’échelle locale, nationale et internationale.

    • Retrouvez les modalités de versement de la taxe d’apprentissage en cliquant sur ce lien

     

  • Directeur : François Le Pillouër

    Responsable pédagogique : Éric Lacascade

    Directeur des études : Ronan Martin

    Coordinatrice des études : Émilie Grosset

    Conseillers pédagogiques et artistiques : Arnaud Churin (acteur et metteur en scène), Éric Didry (metteur en scène), Roland Fichet (auteur dramatique), Emmanuelle Huynh (chorégraphe) et Laure Werckmann (actrice).

    Au quotidien, l’équipe qui constitue l’encadrement des études est composée de trois salariés à temps plein. Elle est complétée par les conseillers pédagogiques choisis par Éric Lacascade, tous des artistes en activité.

    Le personnel et les services du TNB accompagnent régulièrement les activités de l’École.

    Les ateliers et les master-classes sont menés par des artistes pédagogues invités par Éric Lacascade.

    Des professeurs et enseignants chercheurs de l’Université de Rennes 2 interviennent également à l’École dans le cadre de la licence Arts du Spectacle Parcours du « Comédien Professionnel ». 

Recevez nos newsletters

L'actualité de l'École du TNB

Mot de passe oublié